• fatigue

    fatigueJe suis fatigué.
    A la vitesse d'écoulement du temps, dans presque  moins de temps qu'il n'en faut à un député pour changer d'avis, je quitterai le monde des sept pour entrer dans celui des huit.
    Et je suis fatigué.
    Non pas pour avoir travaillé longtemps, non pas pour avoir fait des efforts inconsidérés, non pas pour des motifs articulaires, cardiaques, viscéraux ou autres joyeusetés médicales.
    Non, car ces impedimenta font partie, si j'ose dire, du paquetage originel du terrien lambda, et s'en trouver lassé n'a rien de bien exceptionnel, et ne justifieraient pas une chronique, ou, pour baragouiner comme les franglomaniaques, un "post".
    Non.  
    Je suis fatigué d'entendre, sur toutes les radios, même celle qui est destinée à ceux qui ont quelque chose entre les oreilles,fatigue d'entendre, donc, que tout va mal dans le monde, que tous les gouvernements s'entendent pour exterminer le plus rapidement possible leurs ressortissants.
    Que des crétins congénitaux massacrent allégrement leurs voisins au nom de dieux improbables de toutes confessions. Que les représentants plus ou moins autoproclamés des dits dieux sont innocents comme l'agneau qui vient de naître, que cacher les turpitudes de leurs collègues est normal, et qu'il est incompréhensible qu'on leur en demande compte.
    Que travailler plus dix minutes par jour va devenir une exploitation esclavagiste des masses laborieuses, que considérer les employés comme des pions anonymes et inanimés sur l'échiquier de l'argent est la meilleure façon de faire fonctionner une entreprise.
    fatigueQue le "scoop" mot anglais signifiant pelle ou écope soit utilisé en "français" par des pisse-copies franglaiseux dans le sens de reportage exclusif, ce qui démontre avec éclat la hauteur de vue des dits journaleux.
    Et  que leurs lecteurs écopent sans frémir ces insanités, et même s'en repaissent...
    De voir, sur tous les murs et les écrans des publicités débiles conçues par des attardés mentaux pour séduire de panurgiques chalants(*), comme celles, par exemple qui , diffusées aux heures des repas, exposent complaisamment, images bien vomitives à l'appui, que les cuvettes de nos toilettes sont envahies par des monstres hideux qui en veulent à nos tuyaux et autres écoulements.
    Il serait pourtant bien plus profitable de publier les belles initiatives, les gestes généreux, et les beautés du monde . Mais on ne vendrait plus de journaux....
    Heureusement, pour me remettre, je puis lire, écouter, regarder le monde au travers de mes propres lunettes et apprendre,fatigue par exemple l'exploit de cette nonagénaire franc-comtoise qui vient d'obtenir la mention très honorable à sa thèse de géographie, et donne ainsi une belle leçon de persévérance à ses jeunes  labadens d'université...
    Et cette réussite démontre que , comme le dit Albert d'Ulm,
    si la bêtise est la preuve de l'existence de l'infini, il existe quelques exceptions....
    Et ça, c'est  reposant !

    ___________________

    (*) oui, bien sûr, ont écrit maintenant chaland . Mais j'aime bien cette forme. Vous y voyez un  problème ?

    photos :loneswimmer.com : realitesdefrance.unblog.fr ; www.lamontagne.fr ;lavieeco.com 


  • Commentaires

    8
    Mercredi 6 Avril 2016 à 03:37

    "ASINUS ASINUM FRICAT......où comment ne pas faire partie nous aussi  d'une élite "de blogueurs intransigeants quant à la connerie des autres".Et c'est là que le bats blesse! Si nous nous enfermons dans notre tour" d'y voir un peu plus claire " ne risquons nous pas de nous couper de ce qui reste du monde et faire partie d'une nouvelle caste un peu trop castratrice? 

    Une fois encore, le choix nous est offert quant à l' utilisation de nos oreilles et de nos yeux à nous de gober ou de recracher les aliments (du verbe mentir...Ali lui n'a rien à voir ) qui nous sont servis par les  "autres".....je rejoins TRISKELE sur le fait de s’asseoir sur le bord du fleuve et de regarder passer "les restes du monde " mais si c'est le choix de certains de suivre ce naufrage ...les retirer du bouillon contre leur gré? et de quel  droit ? ainsi va l'humanité.....

    PS pour notre hôte :  il fut un temps ou dans les monastères lors des repas, un moine effectué la lecture de textes sacrés car c'est en mastiquant les aliments que la pensée enregistre le mieux dans le crane de l'homme.cool.

    .Méfiance lors du J.T à l'heure de la communion que devrait être le repas ! yes

    Bien à vous tous

     

      • Mercredi 6 Avril 2016 à 13:29

        Je suis non fumeur....sinon je t'offrirais le calumet de la paix. Sans drogue et sans jus de treille, j'apprécie tes articles.

      • Mercredi 6 Avril 2016 à 04:02

        hugh vieux Loup ! loin de moi l'idée de "faire partie nous aussi  d'une élite "de blogueurs intransigeants quant à la connerie des autres", tant il est vrai que chacun est le con de quelqu'un , et bien fol serait celui qui s'en croirait exempt! Néanmoins et liberté en plus, demain   n'est pas la veille du jour où je cesserai de dire, écrire et bien sûr penser qu'il faut un minimum de réflexion pour vivre. Chacun est libre de choisir son chemin, mais il n'est interdit à personne d'indiquer le chemin, sans considérer détenir la solution...

    7
    Jeudi 17 Mars 2016 à 09:25

    Comme je te comprends.... Chaque jour nous prouve que la connerie humaine sévit sans pitié !

    6
    Jeudi 17 Mars 2016 à 07:17

    Bonjour Peache, et bien nous sommes au moins deux. C'est tellement démoralisant d'assister à la destruction du monde, à la décadence de notre civilisation, à l'agonie de notre pays, à la gangrène de l'humanité... Mais que faire? Nous sommes dedans.
    Qui créera une chaine qui ne donnerait que de belles informations?

    On dit que l'espoir fait vivre, alors bonne journée tout de même mon cher Peache, bises.

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 07:31

        en fait, le monde ne va pas si mal qu'on le croit, et ce que tu dis agonie de notre pays n'est qu'une maladie, et elle est guérissable.N'avoir que de bonnes informations aurait aussi un effet pervers, c'est certain. Informer, c'est dire ce qui se passe, tout ce qui se passe, le bon et le mauvais, ou le moins bon, comme disent les optimistes. L'espérance est tout ce qui est resté dans la boîte de Pandore....

    5
    Jeudi 17 Mars 2016 à 07:13

    J'évite d'être sans cesse à l'écoute de ce que les médias veulent nous faire avaler, et je fuis d'une manière systématique tout ce qui est publicité, j'envisage même de me passer de télé. Moi aussi je suis fatigué, mais fatigué d'écouter toutes leurs imbécilités

    Amicalement

    Claude

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 07:32

        entendre ne signifie pas avaler , heureusement............

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :