• Fait divers

         Un homme a été découvert, ce matin, sur la plage de la baie. Il était égorgé, les mains liées dans le dos avec du fils de fer barbelé, et six balles dans la tête.
          La thèse du suicide est privilégiée par le Parti, d'autant plus que les pieds de l'individu, un opposant de fraîche date, étaient enfermés dans des boîtes en fer pleines de béton.
         Certains membres du Parti pencheraient plutôt (sous couvert de l'anonymat ) pour la théorie de l'accident. Ils sont en cours d'identification, et leur sort sera, soyez en assurés, rapidement réglé.
           L'homme a proféré, hier, en public, des propos subversifs à l'encontre du Grand Frère. Il a même osé déclarer qu'il n'irait pas au port pour le prochain retour du Roi!
           Ces propos, portés à la connaissance des instances dirigeantes du Parti ont bien entendu immédiatement provoqué son exclusion immédiate. C'est cet ostracisme qui l'a poussé à son geste fatal. 
          Cette hypothèse est confirmée, sans ambiguïté, par l'un des responsables locaux du Parti, qui pense avoir vu pendant l'orage de la nuit dernière, quelqu'un lui ressemblant rôder à proximité de la cimenterie avec une brouette.
          Il est clair que l'individu n'a pas supporté de devoir affronter le regard peiné, mais clair franc et direct, malgré l'adversité, de Notre Majesté. Le misérable n'a laissé aucune lettre, aucun indice expliquant son geste. Ce qui a incité des opposants, avec leur mauvaise foi habituelle, à prétendre qu'il ne voulait pas attirer d'ennuis à sa famille. 
           On reconnaît bien, à ces insinuations douteuses et sans fondement, leur bassesse et leur manque de conscience politique.
          Quant à nous, contre vents et marées, nous persévérons dans notre attitude bien connue d'intransigeante objectivité. Nous constatons que l'intéressé ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il est le seul responsable de cet incident : Au lieu de louer le royaume, comme la loi l'y oblige, il a blasphémé.
          Une réunion de soutien au Trône est organisée ce jour au Vélodrome d'Hiver, à partir de 14 heures. Des brosses à reluire seront en vente à l'entrée.
          A 15 heures 30, Sa Majesté imposera les mains aux membres du Parti à jour de leur cotisation. Les listes d'émargement et les pétitions de soutien seront prêtes, comme d'habitude, à l'entrée.
          La présence de tous est obligatoire, et sera vérifiée.
          Le prix de la participation libre et spontanée est fixé à 25.000 pièces ( en liquide )


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    el mektoub
    Mercredi 30 Septembre 2009 à 10:11
    je dirais que l' esprit s'embue , les yeux également à l' approche du départ, de plus la vie s' allonge d'un carat supplémentaire ce qui n' arrange pas les choses, du haut de ses dix-sept ans, l' ancêtre ne peut retenir une larme de contrition pour le royaume de France
    1
    hem59
    Mardi 29 Septembre 2009 à 07:07
    roman fiction ? ou, idée saugrenue de ma part, vision prophétique de l'avenir !!
    bien que dans certains pays on n'est pas si loin de cette fable !!

    et attention ! certains aspects de notre vie quotidienne et certaines réactions épidermiques de "grands" ont tendance à y ressembler r 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :