• exemple d’oxymore : civilisation américaine

    exemple d’oxymore : civilisation américaineLe record de l’année 1992, que Madame Windsor qualifiait d’annus horribilis a été battu sans le moindre conteste par l’année 2020, qui vient de se terminer.
    Et celle qui commence n’augure guère d’une probabilité d’amélioration.
    Les virus de tout poil et de toute provenance poursuivent leur expansion.
    Hier, un nouveau, le covidonaldo vient d’entrer en scène , mais, heureusement, il n’attaque que les QI de moins de 05 , la moyenne étant de 100 pour les gens qualifiés de normaux.
    Les plus atteints, bien qu’en principe physiquement intacts, sont les panurgiens suivant en bêlant l’initiateur blondissant qui a donné son nom à ce virus.
    Lequel , pour l’instant, ne sévit que sur les rives du Potomac, mais pourrait s’étendre de Seattle à Miami, les séides de son créateur étant de nature baladeuse.
    Il faut, toutefois, ne pas tout refuser , car le dit initiateur a fait l’éblouissante démonstration de l’oxymore parfait : civilisation américaine, aussi évident que celui constitué par le mot Intelligence dans le sigle C.I.A .
    Cette création est le résultat des fumeuses élucubrations de l’intéressé, qui, avec l’aide d’aussi sots que grenus écervelés, tente de détruire ce que d’aucuns  un peu partout dans le monde, nomment  démocratie,exemple d’oxymore : civilisation américaine qualifiée ici de chrétienne,  là participative, voire monarchique ( si, si, on le dit, chez les grands bretons !!), et même populaire voire soviétique, au plus grand mépris du sens de ce magnifique mot.
    En effet, la combinaison de ses racines "Démos " signifiant peuple et " kratein "commander, a donné à l’Humanité la notion de gouvernement par le peuple.
    Il ne peut donc pas, par définition, être affublé de quelque qualificatif que ce soit, puisque l’usage de cet adjectif signifie que ceux qui ne s’en réclament pas en sont forcément exclus.
    Et la Démocratie meurt.
    Je ne sais plus qui a dit que tout est possible en Amérique ( enfin, au Etats-Unis d’Amérique, pas dans les pays peuplés de latinos hispanisant ou lusitanisants, voire de n’importe où, pourvu qu’ils n’aient pas la bonne couleur ).
    Et alors...
    images: pinterest.fr

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Janvier à 13:57

    le peuple Américain est vraiment curieux, ils se disent aimer la démocratie ,n'hésitent pas à ne pas la respecter et sont armés jusqu'au dents et s'étonnent qu'il y a beaucoup de meutres.A part les grands parcs naturels je ne vois pas grand chose d'intéréssant là bas !

    Bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :