• Europe latine? Europe laique?

     

    Europe latine ?

     

         "Accedit, quod usus linguae Latinae cultui humano Europaeo honorem habet et de radicibus societatis Europaeae usque ad antiquitatem classicam pertinentibus omnes commonefacit"
        C'est un peu long, comme titre d'une chronique. Mais quand on  traduit  dans la langue du pays :
        "latinankielen käyttö on myös kunnianosoitus eurooppalaiselle sivistykselle ja muistutus eurooppalaisen yhteiskunnan antiikkiin ulottuvista juurista", c'est beaucoup plus clair.

         Non ?
         Pourtant,   en  tant qu'Européens ou presque, et chrétiens, ou presque, vous devriez être satisfaits, ou presque,  des propos tenus dans ces phrases, malgré tout un  tantinet sibyllines pour tout non latino-finnois (ou bien sûr finno-latin )
         En voici donc la traduction, donnée par l'AFP :
     "l'usage du latin tient lieu d'hommage à la civilisation européenne et de rappel des racines de la société européenne, qui remontent jusques aux temps de l'Antiquité classique".

        Et alors ? Me direz-vous.
        Voilà :
       Chaque mercredi, le site eurooppa-tiedotus.fi, de la Présidence Finlandaise publiera des informations en latin, langue de Saint Benoît,  en hommage à l'origine de la  civilisation  européenne.
       La Présidence finlandaise a en effet décidé de renouveler l'expérience réalisée en 1999 en utilisant la langue d'un des saints patrons de l'Europe, Saint-Benoît. Ces versions latines, rédigées par deux professeurs d'université, Reijo Pitkäranta et Tuomo Pekkanen, latinistes renommés, ne devraient pas faire l'objet de traduction autre qu'en... finnois !
       Cette référence revient-elle à dire que l'Europe, étant d'origine chrétienne, doit le rester, et qu'un certain intégrisme chrétien semble avoir pris naissance ?     Y a-t-il  là une référence à l'actuel descendant de Saint-Pierre, qui  a choisi de se nommer Benoît ? Souvenons-nous  que le Pape actuel, fut, en tant que Cardinal Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (ancienne Inquisition), et qu'il estime, de longue date, que ces mouvements sont l'unique évolution positive de l'Église.
       L'Inquisition, qui fut créée pour lutter contre l'hérésie cathare, bénéficiait du support inconditionnel des états, et ses méthodes n'avaient rien à envier aux barbaries actuelles, d'où qu'elles viennent.
      Peut-être peut-on  trouver dans cette initiative comme une résonance sulfureuse des propos dudit Pape, lorsqu'il fustigea l'Islam ( discours du 12 septembre 2006 à Ratisbonne, en Allemagne ). Incidemment, c'est près de Ratisbonne que Charlemagne, en 793, tenta de creuser un canal reliant le Main  et le Danube, aux temps où il envisageait d'épouser Irène, Impératrice de Byzance - aujourd'hui Istamboul... - et ainsi d'unir les deux empires. Il en reste aujourd'hui des traces nommées Karlsgraben ,  ou Fosses Carolines .
       Quelle peut bien être la motivation  de ceux qui, déjà en 1999, lors de la dernière présidence européenne de la Finlande, avaient émis cette idée de latinisation linguistique?
       Quelles accointances,  (du latin acognitus  signifiant connu, ami, familier- et  dont un des synonymes est acoquinement -)  peuvent avoir été établies entre le Pape ( ou le Vatican ) et le gouvernement Finlandais, ou l'Europe ?
       Paradoxalement, la Finlande est, à près de 85 %, luthérienne.
      Toutes les hypothèses, si farfelues soit-elles, ne le seront pas plus que cette histoire saugrenue.
      L'Europe a mis du temps pour démarrer, et semble être en bonne voie. Toutefois,  Il est étonnant que personne, parmi les très ( trop? ) nombreux  et éminents personnages, qui se pressent à son chevet, personne n'ait relevé cette étrangeté, ou n'ait voulu en parler.
       Ignorance ?  Ou complicité ?
       Pourquoi ?
      Ne cherchons pas quels seront les bénéficiaires ou les victimes de cette latinisation.
      Malgré le changement à la mode, ce seront vraisemblablement toujours les mêmes...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    el mektoub
    Lundi 23 Février 2009 à 13:28
    c'est pourtant bien ledit bénédictus, qui sans démentir sa définition "laroussielle" nous a enjoints de reprendre les offices en latin, perso, ça m'arrange je n'ai jamais rien compris à la messe en français, "putains de moines....."
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :