• Éminences grises

         Bon jour !    Il ne s'agit pas ici des terrils qui marquent dans le nord les sépultures des charbonnages.
         L'association de ces deux mots leur donne un sens sulfureux. Éminence, qui désigne un cardinal, désigne aussi une petite surélévation du sol, pas assez haute pour faire une colline, trop haute pour n'être qu'une motte.
          Le gris représente ce qui n'est ni blanc ni noir, ce qui est entre deux couleurs,Bon jour ! quelque chose d'indéfini, d'un peu masqué, d'un peu faux, d'un peu vrai, d'un peu tout. En associant l'éminence cardinalice et la grisaille de robe capucine du Père Joseph, on a trouvé un alliage jusqu'alors inconnu, combinaison de duperie, de mystère, de rouerie, de plus ou moins bonne ou mauvaise foi, de petitesse et de fausse grandeur, et qui fait le ciment de toute ambition démesurée.
        Tous ceux qui, n'ayant pas l'étoffe suffisante pour satisfaire leur ego sur-dimensionné en ont eu – et en ont – besoin .
      Bon jour !    Bien sûr, il ne se trouve aucun des despotes ayant régné – ou régnant – qui consente à attribuer à l'éminence grise le mérite de l'origine des décisions, quand leur résultat est favorable. Quand il est défavorable non plus, d'ailleurs dans ce cas l'échec étant évidemment la faute de l'opposition.
           Un despote ne se trompe pas, il règne. Sans partage.
         Et un beau jour, l'éminence grise passe de l'ombre complice à la lumière éblouissante, par, bien entendu , le bon vouloir du titulaire plus ou moins provisoire du commandement, tout au moins dans nos républiques modernes. Et du coup il se sent devenir vraiment quelqu'un.
             Sans s'apercevoir que le poste éminent qui lui es confié est source de chausse-trapes(1), vacheries en tous genres et de toute sortes d'ennuis qui, immanquablement provoqueront sa chute. Les tyrans, persuadés de détenir la science infuse, n'ont pas besoin d'un quelconque père joseph. Quand aux rois et despotes plus ou moins éclairés, si peu ont maintenant  une véritable mainmise sur leur gouvernement que le problème ne se pose plus avec acuité pour eux.Bon jour !
       Il est une sorte de constante dans l'Histoire. La plus grande part des éminences grises qui ont quitté l'ombre pour la lumière y sont très vite retournées, pour y être encore plus vite oubliées .
            Les papillons de nuit se brûlent les ailes au soleil.        
            Et ils ne le savent pas .... 

               

        

    ________________________

    (1) on écrit aussi chausse-trappes...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :