• embrouilles statisticiennes

    embrouilles statisticiennesDepuis des semaines de lunes, comme on disait si joliment aux temps bibliques, les gens qui croient gouverner le monde s'abreuvent de statistiques et nous embrouillent après s'être eux-mêmes embrouillés, Tous les gens sensés savent pourtant que les statistiques n'ont rien à voir avec la normalité des choses, puisqu'elles ont été inventées pour faire croire aux chefs qu'ils savaient de quoi ils parlent.
    Par exemple, selon les instituts démographiques, chaque femme Polonaise met au monde 1,89 enfant dans sa vie. Pas tout à fait deux enfants. Malgré cela, aucun gynécologue, aucun obstétricien Polonais n'a encore reçu, à ma connaissance, le Prix Nobel.
    Ils le mériteraient, pourtant : être capable de faire naître des pourcentages d'enfant est un exploit peu ordinaire.

    Peut être le fait d'être obligés d'associer toutes les Polonaises à la récompense a-t-il été un frein ?
    Cela pourrait être comique, mais c'est grave pour la démographie de la Pologne.
    En effet, sur les 1,89 enfants qui naissent, il y a forcément des filles et des garçons. Si on prend pour principe, et pour simplifier, qu'il y a autant de garçons que de filles, on découvre très vite que naîtront 0,945 garçons et 0,945 filles.
    De ce fait, si une femme Polonaise (entière ) met au monde 0,945 filles, ces dernières  accoucheront de 1,78embrouilles statisticiennes enfants, dont 0,89 filles, et ainsi de suite.
    On se demande comment la pauvre Pologne, qui existe en tant qu'État depuis le 10èmesiècle a réussi a atteindre le 21ème dans ces conditions. 

    Par ailleurs, comment 0,89 femme ( les 0,89 fille finissent forcément par grandir), surtout "aidée" par 0,89 homme ( ex 0,89 garçon) peut bien fabriquer quelqu'un d'approximativement pas tout a fait complet.
    Si on enlève 11% de chaque femme polonaise en une génération, l'éradication totale de la population dépassera de très loin les espoirs les plus fous des dictateurs exterminateurs qui ont sévit ces derniers temps.
    Les Jagellon et les Sobieski, du fond de leurs tombeaux, réclament des éclaircissements. Il faudra leur fournir des explications, et, quand on connaît le caractère qu'avaient les intéressés, elles devront être claires et précises. 
    Rassurons les Polonais, ( nous aussi, d'ailleurs ), ces comptes d'apothicaires n'existaient pas avant que les grands esprits ne les créent, pour notre plus grand bien (?), et personne ne s'en portait plus mal.
    Grâce à ses savants calculs, " l'homo scientificus" dans ce qu'il a de plus pragmatique, est maintenant en mesure ( il y a de ces mots !) de compter, au centième de gramme près, la quantité d'uranium 235 qu'il lui embrouilles statisticiennesfaudra ( et qui suffira ) pour exterminer tous ses semblables, atteignant ainsi son but suprême : se prendre pour Dieu. 
    Cette apocalypse aura au moins le mérite de décharger les femmes Polonaises de l'inquiétude de ne pas pouvoir faire d'enfants entiers. 
    Comme toutes leurs sœurs, elles n'auront plus jamais d'enfants.
    Quand on vous dit que les statistiques simplifient la vie.

    images : www.foozine.comwww.statistiques-mondiales.comwww.statistiques-mondiales.com

    i


  • Commentaires

    6
    Vendredi 2 Septembre 2016 à 08:31

    Je suis aussi tordu qu'eux, alors j'ai analysé qu'il y avait environ une statistique par jour sur un sujet divers, nous allons dire depuis environ 50 ans, soit 365 X 50 = 18250 études de lancé chaque étude nécessite un panel d'un minimum de 1000 sondés pour soit disant être représentative de la réalité, soit sur 50 ans au moins 18 250 000 personnes interrogées, hors à ce jour je n'ai jamais été sondé, donc ces statistique reflètent l'opinion des autres, mais pas les miennes. Et toc!

    Amicalement

    Claude

      • Vendredi 2 Septembre 2016 à 12:32

        statistiquement, tu entres dans la catégorie de ceux qui ne sont pas dupes , qui comprend 100% de ceux qui échappent aux "concetés" de la politique. Bonne fin de semaine

    5
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 09:16

    Les statistiques n'étant pas une science exacte,elle ouvre la porte aux interprétation fantaisistes et à certaines aberrations

    Bonne journée.

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 22:57

        il faut croire qu'elles sont utiles à quelqu'un! Comme les vrais gens n'y comprennent rien, c'est bien pratique....

    4
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 09:12

    Une grosse prise de tête ce matin Peache matheux!

    Mais malgré tout je crois constater que des gens pas tout-à-fait finis nous en rencontrons de plus en plus, et pas seulement en Pologne. Alors il y a peut-être quelque chose de vrai dans ces statistiques? Ne serait-ce pas le cerveau qui n'a pas eu le temps de se développer?

    Bises et belle journée mon cher Peache.

      • Jeudi 1er Septembre 2016 à 23:02

        c'est ce bien la première fois qu'on m'accuse d'être matheux! C'est ma vieille institutrice qui va être surprise ! En ce qui concerne les gens " pas finis ", j'ai bien peur que la "politique"  en soit plus responsable que les statistiques...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :