• Economie, économies.

     

           Une célèbre humoriste clame sur toutes les ondes : "on ne nous dit pas tout" . Et pourtant ! 
          Ce matin, en recoutant ( condensé de regarder et écouter , j’ai le droit aussi
    Bon jour !
    d’inventer des mots, non  mais ! ) les information  de notre si chère télévision, j’ai appris, sans avoir rien demandé, que notre cher ( très cher ) gouvernement  trouve  que les réclamations  de quelques  empêcheurs de dépenser en rond, relatives à la protection des personnalités,  sont excessives. 
          Ben oui, quoi ! Notre pays est  aussi dangereux , pour les "personnalités", que  l’Afghanistan , l’Irak, et les abord de Gaza réunis le sont pour les citoyens lambda. Il est donc normal que des gorilles ( espèce en voie de disparition dans sa forme animale ) veillent à éviter que des  malintentionnés approchent de trop près les gens qui veillent, ont veillé  et, sûrement, veilleront à nouveau un  jour sur nos intérêts (bon, d’accord, un peu sur les leurs aussi, mais normal, non ? ).
         Il est tout aussi normal que des gendarmes, qui n’ont, c’est bien connu, pas autre
    Bon jour !
    chose à faire, surveillent les pelouses de copains, des fois que des mauvais viendraient y faire un pique nique,  ou  montent la garde autour de résidence ayant un jour abrité des sommités politiques, voire des pierres tombales, car les amateurs
    Bon jour !
     de souvenirs  sévissent partout.
          Bien sûr , il est normal de protéger aussi certains  nos anciens rois, on ne sait jamais, une chute peut avoir des conséquences fâcheuses, les cols du fémur n’étant  plus ce qu’ils étaient.
        
    Bon jour !
           Bien entendu, les anciens  qui ont, les misérables,  plus ou moins déplu à la cour, à la reine ou au roi , n’ont besoin d’aucune protection, puisqu’ils sont considérés comme ennemis. Si on se met à protéger les ennemis,  on perd  toute crédibilité, non ? 
               Et c’est important, d’être crédible ( ce qui signifie
      susceptible d’être cru…) ça permet de penser qu’on va 
      continuer à gagner. 
    Bon jour !
         Et c’est alors que, vraiment, on aura besoin d’une solide protection. 
            Faire de la politique, c’est prévoir, c’est bien connu. 
          Et les gorilles, finalement, ne sont pas près de disparaître. 

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :