• Droits, Devoirs, République et toute cette sorte de choses

    Que l'on soit quidam, lambda, homme de la rue, ministre, sdf, milliardaire ou rmiste,le droit de l'homme , le devoir de la femme? il est une expression que chacun, ou tous, séparément ou ensemble ont dit, murmuré, hurlé, pleuré, ricané ou tout bêtement lâché au cours d'une conversation : les Droits de l'Homme.
    Quelques uns, de ci, de là ont compris ( et comprennent encore un peu partout ) le mot Homme dans le sens mâle, ce qui, finalement, n'est peut-être pas aussi saugrenu qu'on pourrait l'espérer.
    le droit de l'homme , le devoir de la femme?Quand je dis saugrenu, ne vous méprenez pas, Mesdames ( il n'y a plus de demoiselle depuis le 26 décembre 2012 dans notre doulce république), je ne fais pas partie de ceux qui vous considèrent comme accessoires, faire valoir, domestiques, voire esclaves !
    Je veux seulement dire que l'état d'esprit des rédacteurs de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1789 n'était peut-être pas aussi universellement humaniste qu'il y paraîtrait à un œil un tantinet superficiel.
    Car je ne peux m'interdire de me souvenir qu'il n'y avait aucune femme dans les rangs de l'Assemblée Constituante de 1789.... Assemblée, qui, le 22 décembre de la même année interdit aux femmes de voter. Ce qui, vous en conviendrez, permet de penser qu'il n'aurait bien pu s'agir que des droits du mâle et du citoyen.
    D'autant plus qu'Olympe de Gouges, auteure de la Déclaration des Droits de lale droit de l'homme , le devoir de la femme? Femme et de la Citoyenne en septembre 1791, perdit la tête sur un échafaud le 3 novembre 1793....
    Ceci posé, on ( oui, bien sûr,  on c'est un ...mais quand même … !) parle des droits, mais on ( le même que le précédent ) oublie soigneusement de parler des devoirs …
    Essayez, pour voir, de remplacer, dans les nombreuses versions de la Déclaration Universelle, le mot "droits" par le mot "devoirs".
    Le texte prend un sens un peu ….différent, non ?

    photos : nosdevoirs.fr; innovation-democratique.org ; michelledastier.com


  • Commentaires

    6
    Vendredi 15 Août 2014 à 21:05

    bonsoir

    moi perso Mademoiselle me manque lorsque je rentre au boulot une nouvelle fiche patiente

    tu peux te vanter de me les avoir fait relire les droits de l homme et franchement on a le devoir de les faire respecter ces droits  .....

    BIG BISOUS et merci j'ai passé un bon moment 30 droits  à lire et dire qu'il faut que je reprenne avec devoir (lol)

     

    5
    Jeudi 14 Août 2014 à 07:12

    Je suis aussi de cet avis, les droits ont la primauté sur les devoirs et la tendance est d'octroyer l'un ou l'autre ce qui fait que certains n'ont que des droits alors que d'autres n'ont que des devoirs

    bonne journée

    amicalement

    Claude

    4
    Jeudi 14 Août 2014 à 04:07

    @durgalola

    Dans le mariage Droits-Devoirs , je crois bien que Mr ( ou MMe) Droits a pris un certain ascendant sur MMe ( ou Mr ) Devoir....

    3
    Mercredi 13 Août 2014 à 15:52

    droits et devoirs se marient ... n'oublions pas que cette déclaration est faite au XVIIIème siècle et qu'il s'agissait déjà d'une belle avancée ... bonne journée et merci pour ce texte fin et intéressant. 

    2
    Mercredi 13 Août 2014 à 14:07

    J'allais dire peu ou prou la même chose que le penseur, alors tout est dit. Merci pour cette réflexion intelligente et sensible.
    Belle fin de journée, amitiés.

    1
    Mercredi 13 Août 2014 à 09:35

    La logique, si logique il peu y avoir, voudrait que chaque droit corresponde à un devoir, c'est ce que je pensais dans ma naïveté naturelle, mais la réalité nous montre des populations qui cumulent les devoirs tandis que quelques autres ne vivent que de droit, et le même naïf que je suis parlait des droits de l'homme en pensant humain, il ne plaçait pas un sexe sur le mot homme, donc dans la définitions les droits de l'homme la femme était aussi importante que le mâle. J'ai compris mon erreur en écoutant une humoriste demander pourquoi les femmes se grattaient la tête pour réfléchir, la réponse m'a fait comprendre que l'homme sera toujours qu'un sauvage que l'on ne peut même pas qualifier d'animal sans insulter la faune

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :