• Demain on rase gratis

    Bon jour !Depuis  toujours, et  en particulier depuis  les deux  décembre  fameux  du  19ème siècle (1) ces quatre mots résument la conception du monde selon ceux qui pensent le diriger, et, surtout des innombrables qui voudraient bien le diriger.
         Tous et chacun savent qu’ils ne feront qu’essayer de commencer àBon jour ! peut-être espérer  entamer le processus qui pourra éventuellement  conduire à la réalisation des promesses hasardées au cours des diverses campagnes . Et tous ceux qui les auront mis en place à la suite de ces éventualités alléchantes, qu’ils se sont, par paresse, ou  par pire (2) conviction ,  forcés à croire réalistes, attendront le premier petit frémissement pour s’enthousiasmer. 
         Tandis que les autres guetteront avec impatience le premier faux pas ou Bon jour !ralentissement pour se rengorger comme un aruspice découvrant dans les tripes d’une volaille la confirmation de sa prédiction, ou en ricanant sous cape : "  je vous l’avais dit ! ".
         Tout le monde sait ça. Et tout le monde marche à chaque fois.
         Cette constatation nous amène à  conclure que l’important n’est pas de faire, maisBon jour ! de dire qu’on va faire.
          Notre PooP  a donc un bel avenir.  
       Bon jour !  On pourrait aussi conclure que tout le monde, donc vous, moi et les autres sommes un peu zinzins. Par conséquent, nous avons aussi un bel avenir, ainsi que les marchands d’entonnoir servant de chapeau . La multiplication exponentielle des psy quelque chose, des jeux à tirer ou gratter, des bingos, lotos, loteries, tirages et offres mirifiques  pourrait bien être un indice …

     ______________________

    (1) 1804, 1805, 1852 …

    (2) Non, non, non, je n’ai pas voulu écrire pure…


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :