• décadence

    décadenceImbéciles, abrutis, andouilles, arriérés, cons, corniauds, couillons, crétins, débiles, ganaches, idiots, ignorants, incapables, ramollis du bulbe, sinoques, stupides, tarés, etc, la liste est aussi infinie que le vide sidéral du cerveau des individus, qui, dimanche dernier, à Marseille, ont prouvé sans conteste que ces qualificatifs sont leur carte d'identité  , lors d’un match de football .
    Bien entendu, il n’est pas question ici des vrais supporteurs, ceux qui aiment le sport et respectent les joueurs..
    Ces pâles copies d'humains, dont LE un neurone en état de marche peut difficilement permettre d’assimiler à des décadencegens, se prétendent supporteurs, avec l’inconscience qui les caractérise ( oui, supporteUr, pas supportEr restons français, et laissons aux grands bretons le terme de "hooligans", bien que l’absence du minimum vital d’intelligence soit le point commun entre ces dommages collatéraux de la culture ).
    Donner ici le détail des exactions qu’ils ont commises et des mots qu’ils ont éructés serait leur faire honneur, ils sont si sots qu'ils en seraient fiers ...
    Nous vivons une époque formidable, car, malgré ces quelques décérébrés, l'immense majorités des jeunes est admirable et porteuse de certitudes d'avenir .

    photos :jill-bill.over-blog.com ; www.envertetcontretous.fr ;


  • Commentaires

    3
    Jeudi 24 Septembre 2015 à 11:23

    Le mot supporter est un bien grand mot, car dans le cas présent ce sont ceux qui pensaient être supportés qui doivent supporter l'imbécilité qui nuit à leur art

    amicalement

    Claude

    2
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 22:29

    Je partage entièrement ton coup de colère

    1
    Mardi 22 Septembre 2015 à 18:00

    C'est effectivement nul et bien triste....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :