• Credo


    Bon jour !       Combien de fois a été prononcée cette phrase "Je crois ", en parlant d'un Dieu, sans qu'il soit fait attention à son sens. Juifs, Musulmans, Chrétiens, Bouddhistes, Animistes, Taoïstes, Sikhs, Jaïnistes,  Aryens, Zoroastriens, Vikings,  Incas, Mayas,  Aztèques, Toltèques, Bogomiles, Cathares et autres Vaudois, tous la prononcent ou l'ont prononcée et bien entendu, ont tous, toujours, été persuadés d'être les seuls à avoir raison.
          Beaucoup ont allègrement exterminé leurs semblables au nom de leur dieu personnel, lequel est pétri, évidemment, de magnanimité et d'amour. Pour plaire à ce dieu de bonté, faut-il exterminer ceux qui n'y croient pas, pour apprendre aux survivants à croire? C'est peut-être là qu'il faut chercher l'origine du crime passionnel.  Encore faut-il ne pas se méprendre. Ils disent tous :
           " Ce sont les autres qui sont criminels, pas nous. Notre Dieu étant unique et bon, les autres dieux sont évidemment des faux, des mauvais, inspirés par les démons pour lui nuire. Pour obéir à ce dieu bon, il faut détruire les dieux mauvais, et le moyen le plus radical est de détruire leurs fidèles. C'est pourtant simple à comprendre. Pourquoi les autres ( ceux qui ne croient pas en notre Dieu ) ne font-ils pas d'effort pour nous rejoindre ? Cela n'est il  pas de la mauvaise volonté ?
       " Pour les convaincre, nous  devons donc prendre à leur égard les mesuresBon jour ! adéquates. En utilisant, au besoin, la force d'exemple de l'exécution publique par  le feu,  le pal, la hache ou la lapidation. Tout cela, bien sûr, dans leur intérêt. La destruction de leurs corps conduisant à la sublimation  de leurs âmes, le salut leur sera accordé par notre dieu. C'est la démonstration  de la primauté de l'esprit sur la matière.
          De Notre esprit sur Leur matière.
      " Ils meurent donc par leur faute,  et nous ne les massacrons que pour leur bien, et encore, la mort dans l’âme! Cela nous ennuie, mais puisque c'est le seul moyen pour les convertir, nous sommes bien obligés de l'employer: Nous devons assurer leur  salut, même malgré eux.
          " Notre dieu sera bien content de voir que nous lui amenons des âmes, à défaut de fidèles. Grâce à ces actions d'éclat nous gagnerons une plus grande place dans son  paradis, enfin, dans Le paradis, car, puisqu'il n'y a qu'un Dieu ( le seul vrai, bon, etc.: le nôtre),  il ne peut y avoir qu'un paradis: le nôtre. C'est évident."
           Que se passera-t-il  quand il n'y aura plus d'infidèles ?
      Bon jour !   En raison de ce qui précède, on pourrait penser que la religion ou son absence, sont prétextes, moyens d'obtenir ou de conserver un pouvoir pas toujours légitime. Il est vrai que la prière aide les peuples à supporter la tyrannie. D'autres sont allés, très sérieusement,  jusqu'à parler "d'opium du peuple ", puis ils ont remplacé, sans rire, Dieu par le " Parti ".
           Ils étaient membres de la SDN (*), et tous les pays du monde, en laissant faire, ont approuvé tacitement, sans honte et sans gêne. Certains les ont même imités.
         Quoi qu'il en soit, et quel que soit le nom qu'on Lui  donne, Dieu est aussi incontournable qu’indispensable. A quoi rimerait la vie sans espérance?
         Le drame vient de ce que certains de ses représentants se prennent parfois pour Lui. Parfois, leur foi se transforme en appât du gain et en soif de pouvoir, avec pour conséquences inéluctables les horreurs que subit l'humanité toute entièreBon jour !
               Ils sont responsables et coupables.
             Il faut les choisir avec plus de soin, et, surtout mieux les contrôler.
              Et Dieu les sanctionnera.
              Je le crois.

    ______________

    *SDN : Société des Nations, qui a précédé l'ONU et était tout aussi efficace...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    hem
    Lundi 15 Novembre 2010 à 15:29

    et bien souvent la religiosité a remplacé la Foi,

    ce sont les hommes qui ont introduit des règles de plus en plus rituelles !

    on est très loin des messages du Christ ou de Confucius ou de Boudha ! 

    1
    Bernard Rousseau
    Vendredi 12 Novembre 2010 à 05:48

    Nom de Dieu, quel billet!  :o)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :