• coup de vieux

    coup de vieuxCe matin, après avoir réussi à extraire mes septante-sept printemps et mon poids respectable de mon lit sans trop de difficulté, salué ma chère épouse avec amour, pris mon petit déjeuner tranquillement en regardant la Baie s’enbleuir et Nouméa, en face, s’éveiller sous un soleil déjà chaud, je me suis attelé à une tâche qui, parfois, me fait bondir, sourire ou franchement rigoler devant les conneries glorieusement étalées dans les "informations".
    C‘est alors j’ouïs une phrase, au détour d‘un entretien radiophonique, prononcée par une personne semblant persuadée de son éminence dont je ne citerai pas le nom, non par prudence, mais plutôt pour éviter  que les enfants ne se moquent  d'elle  dans la rue. Ces pauvres gamins seraient bien injustement punis pour cette goguenardise.
    Cette phrase me résonne encore aux oreilles, alors qu’elle devrait raisonner dans la tête de son auteure. Mais à l'impossible nul ( nulle) n'est tenu(e).
    Au moment où le monde et tous les gens sensés se bagarrent contre tous les racismes et tous les intégrismes, cette personne a donc déclaré :
    "on a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans, et ça, il va falloir que ça change "(SIC)
    Vous apprécierez la délicatesse du propos, et la langue française châtiée utilisée par la déclarante, propulsée, les responsables seuls savent comment ( et s'ils le savent, oseront-ils le dire?),  à la tête de lacoup de vieux télévision , qui est supposée participer à l’éducation des foules ….
    Mais, après tout, elle utilise logiquement le fameux "on" et chacun sait ce qui rime avec "on".
    Hors donc, les "vieux blancs" seront bannis des écrans, et, tant qu’à faire, de partout , et remplacés par des jeunes femmes,  des jeunes hommes  de toutes les couleurs.
    Ce n’est pas forcément une mauvaise idée, cela donnera du travail aux jeunes.
    Bon, d’accord, ça donnera aussi du chômage aux "vieux", mais hein, il faut ce qu’il faut, quand on pense être une "jeune" louve assoiffée de réussite.
    Néanmoins, et logique castratrice en plus, la dame ne fait pas allusion aux femmes blanches de plus de 50 ans qui sont légion à œuvrer dans la même télévision.
    Ce qui peut s’expliquer relativement facilement, puisque cette jeunette, dans quelques mois à peine, aura atteint la limite d’âge qu’elle entend fixer aux "vieux" mâles cinquantenaires.
    Espérons que les "vieux blancs" ( Nagui, Pujadas, Drucker, Leymergie et autres ) auront compris le message et réagiront. coup de vieux
    Et les quelques inconscients ( de beaucoup plus de 50 ans) qui l’ont placée à la tête de la télévision nationale ( qui en perd son droit à majuscule) devraient commencer à s’inquiéter.
    Mais la rectificatrice d’âge "rentable " leur a peut-être promis de les laisser profiter encore un peu de leur sinécure..
    Cependant, les journaux, où les demi-centenaires sont foison , n'en parlent pas beaucoup.
    Il est vrai que presse écrite et presse télévisée sont bien différentes....
    Nous vivons une époque formidable, non ?

    photos : peache.eklgablog.comwww.cbnews.fr ; www.lapluma.net

     


  • Commentaires

    5
    Lauryale
    Samedi 23 Janvier 2016 à 17:21

    Même attitude stupide aux Etats-Unis, des acteurs noirs boycottent les nominations sous prétexte que sur les 5 nominés, il n'y a pas de noirs... Et si simplement il n'y avait pas de noirs aussi bons que les 5 blancs sur cette période ? 

    La bêtise se niche partout !

    4
    Vendredi 15 Janvier 2016 à 07:02

    On devient vieux quand on visite les cimetières pour chercher son futur appartement

    bonne journée

    Marie

    3
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 21:12

    C'est une bien triste manie de tronçonner la société française en tranches : d'âge, de couleur de peau, de sexe... Comme si on cherchait la bagarre généralisée...  Ce qui compte à la télé, c'est d'avoir des gens compétents et qui manipulent bien le français, leur âge ou leur origine ethnique important peu. Bises

    2
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 07:13

    On a l'impression que vieillir devient une maladie, peut être même un tare, dire qu'avant on s'appuyait sur les anciens pour former les jeunes et la société s'en portait bien, les entreprises étaient prospères et dynamiques, mais bientôt à 45 ans on sera considéré comme trop vieux et plus rentable, et plus la société choisi des gens rentables et plus on perd de rentabilité

    Amicalement

    Claude 

    1
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 07:02

    Ca ne serait pas du racisme anti blancs ça, par hasard? ET de la discrimination anti vieux?

     Ah oui, ça ne marche pas dans ce sens là! Bises Peache.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :