• Coquecigrues en prime

     Bon jour !   Depuis quelques semaines, on parle, partout, du haut en bas de l'échelle des salaires, d'une prime providentielle qui viendrait beurrer les nouilles des salariés plus ou moins smicards. Enfin, des smicards travaillant pour les entreprises qui font des bénéfices et rétribuent grassement ( ou même peu ) leurs actionnaires, ce qui est, quand même, très loin d'être le cas pour toutes.
        On a parlé d'une incitation, sorte d'appel à la générosité en faveur des salariés, ce qui a fait doucement rigoler quelques uns, ricaner quelquesBon jour ! autres et hausser les épaules des incrédules, ceux qui n'y ont pas cru l'ombre d'un instant, ces gens sans foi ni loi, ces mauvais qui n'ont pas de considération pour les grands gestes en faveur des pauvres, bien que tous les gouvernants de tous les pays s'y échinent, à grand renfort d'achat d'avion de prestige, ou de pharamineux cadeaux fiscaux, ou encore de vols supersoniques dispendieusement onéreux entre Paris et Bruxelles ou Rome, voire Rouen.
         On a ensuite parlé de loi, ce qui a incontinent eu le même résultat.
    Bon jour !    Des gens, économistes, politiques ou émanant de cette mystérieuse entité qu'on nomme la société civile, ont disserté, sont venus montrer leurs beaux costumes à la télé. Ils ont dit, la main sur le cœur, qu'ils étaient presque pour mais quand même contre (ou réciproquement, selon qu'ils soient de dextre ou de senestre,) ou totalement pour, ou totalement contre ( selon qu' ils soient de l'une ou  l'autre des nombreuses extrêmes).
        Des patrons ont tout simplement dit non au nom de la sécurité de l'entreprise et par là-même de l'avenir du cheptel salarié donc de la paix sociale. Des syndicalistes ont dit non, au nom de l'égalité entre les salariés, et par conséquent de la paix sociale.
         Finalement, ces dénégations montrent que tout le monde s'intéresse auBon jour ! prolétaire de base ou de vocation. On se demande pourquoi le prolétariat (qui désigne ceux qui n'ont que leur salaire pour tout revenu) se plaint .
         Le peuple n'est jamais content.
         Et la fameuse prime sera versée quand le peuple sera content.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :