• constat

    constatUn maire a "engrillé" des bancs pour en chasser les sans abris.
    Ou leur en interdire l'accès, forme moins brutale mais tout aussi discriminatoire  .  
    Il serait plus juste de dire  "fait engriller", les décideurs ne s'abaissant pas aux basses besognes.
    Il a été vilipendé par toutes les bonnes âmes férues de justice, d'empathie et de toutes cette sorte de sentiments éprouvés quand on est loin, et bien à l'abri, des vicissitudes de la vie ordinaire.
    Heureusement, il est des gens qui apportent – sans arrière pensée- une aide matérielle et morale à ceux qu'on nomme administrativement SDF, et ne sont que nos égaux et nos frères, si on en croit la devise de la République.
    Ce qui est juste, noble , et malheureusement insuffisant. 
    Il est tout aussi  vrai que, quand on baigne dort et tente de survivre dans les dites vicissitudes, on a suffisamment de problèmes vitaux à résoudre sans se lancer dans des réclamations...
    D 'autant plus que, en raison de leur origine, et du long, si long, chemin entre les chambres en cartons sur les trottoirs et les Ors des Edilités municipales, ces réclamations auraient bien peu de chance d'être entendues.
    Mais, car vous vous doutez bien qu'il y aura un mais, en lisant le bref exposé de la nouvelle qui a déclenche ce tollé.
    Mais, donc, un maire est un élu, et, à moins que d'être suicidaire (électoralement), il se doit de faire plaisir à ses électeurs.
    Pour ce genre de mesure, il doit, c'est la Loi, pondre un arrêté municipal qui en définit les modalités d'application.
    Le verbe pondre pourrait sembler incongru, mais un maire se devant de veiller sur ses administrés comme une poule surconstat ses poussins.....
    Tout arrêté a besoin, pour être exécutable, d'être soumis à un vote du conseil municipal. Ledit conseil municipal, étant lui aussi élu par la majorité des habitants de la ville, représente, tout aussi ipso-facto que logiquement , ladite majorité.
    Ce qui revient à dire que l'"engrillement" des bancs publics est l'expression de la volonté du peuple de la ville....
    Ce qui est nettement moins glorieux pour ledit peuple...
    constatHeureusement, un autre maire a, lui, fourni des abris et des couchages à des migrants, pour leur éviter de crever de froid ( on ne meurt pas de froid ni de faim, on en crève …)
    Néanmoins, et tout ce qu'on veut en plus, personne, pas même les élus, n'est tout blanc ouconstat tout noir, et l'"engrilleur" ne mérite pas de finir aux gémonies, ni sur la roche tarpéienne et encore moins aux Enfers ( puisqu'il est vivant... ).
    Avec juste un poil de discernement , il ferait, c'est sûr, un élu convenable, ce qu'il a commencé a démontrer puisqu'il a fait retirer les grilles ( provisoirement, mais vous savez combien dure le provisoire administratif chez nous ….).
    Bon d'accord, c'était pour éviter les troubles de l'ordre public.
    Donc des habitants de la ville n'étaient pas d'accord avec les grilles .
    Finalement, et malgré toutes ses faiblesses et ses incohérences, la Démocratie est une bonne chose.
    Non ?

    photos :  actualites.sympatico.ca ;     twitter.com; liberation.fr infos.niooz.frmontrouge.eelv.fr


  • Commentaires

    14
    Lundi 5 Janvier 2015 à 21:50

    On est dans un monde où l'on ballotte de plus en plus les gens de droite à gauche, au grand bénéfice des grandes multinationales. Je serais du même avis que Triskèle, on emmène des miséreux dans une Europe de plus en plus miséreuse, en particulier en Grèce ou ces migrants sont nombreux... En même temps, il est inhumain de laisser des gens à la rue, d'ou qu'ils viennent... 

    13
    Mardi 30 Décembre 2014 à 21:22

    personne n'est tout blanc, ni tout noir ... et ton histoire est là pour nous faire réfléchir.

    Et démocratie ne veut pas dire paradis, elle se construit jour après jour ... quelquefois facilement, d'autres moins. 

    Très bonne soirée 

    12
    Mardi 30 Décembre 2014 à 07:16

    La société a beaucoup de mal pour regarder dans les yeux la misère qu'elle a créé, alors on invente un trouble à l'ordre public, ils sont une menace, ils sont sous l'emprise de l'alcool, mais hier, cet homme en haillons et aviné qui déambule dans la rue, était le voisin qui prêtait sa tondeuse, celui qui ne refusait jamais un service et qui le jour où la vie lui a fait un mauvais tour a été lâchement abandonné

    amicalement

    Claude

    11
    Mardi 30 Décembre 2014 à 06:53

    "ou essayer de faire quelque chose pour les aider  ( salles , quelques nourritures, quelques offres de boulot, petit ou grand, ou tout bêtement écoute.)"

    Je suis bien d'accord Peache, et beaucoup le font, mais il ne faut pas mettre tous les SDF dans le même panier, ils ne sont pas tous pareils, comme partout il y a des gens biens et des moins bien. Quand je peux je leur donne de l'argent, certains vont s'acheter à manger d'autres vont acheter de l'alcool à la place, si je leur donne un sandwich c'est tout juste s'ils ne me le jettent pas à la figure. Il faut faire la part des choses, et ne pas condamner sans savoir vraiment quelle est la situation exacte. Alors je ne prend pas parti parce que je ne suis pas sur place, et j'ai vu des situations difficiles à vivre pour tout le monde.

    Sur ce je te souhaite une belle fin d'année cher Peache, amitiés.

    10
    Lundi 29 Décembre 2014 à 23:24

    Un jeune SDF de 25 ans est mort de froid dans la rue cette nuit en France, le pays des Droits de l'Homme...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Lundi 29 Décembre 2014 à 22:54

    ou envoyer les SDF ailleurs, réveiller des camps.... ou essayer de faire quelque chose pour les aider  ( salles , quelques nourritures, quelques offres de boulot, petit ou grand, ou tout bêtement écoute...)

    8
    Lundi 29 Décembre 2014 à 13:41

    Les grilles étaient une grande maladresse, une mauvais réponse; à ce que j'ai compris dans ce que disaient les passants interrogés, ils ont cherché un moyen d'empêcher les SDF avinés de squatter jour et nuit ces bancs, faisant peur aux gens et les empêchant d'accéder librement aux boutiques avoisinantes. Peut-être aurait-il mieux valu enlever carrément ces bancs.

    7
    Lundi 29 Décembre 2014 à 13:04

     

     on le sait, on accepte..........

     alleluia ! 

    constat

     mais le problème, c'étaient les grilles ....

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                                                                                                                                e-zapping.net

    6
    Lundi 29 Décembre 2014 à 12:18

    Nous voilà au seuil d'une nouvelle année, mais rien ne changera, car lors d'élection nous votons pour un parti dirigé par les mêmes mecs qui ont fait preuve de leur nullité. A quand un homme (femme) qui aurait l'intelligence de tenir un cap (on peu toujours rêver) pourtant nous voyons à la télévision des hommes de bons sens (économiste et autre) qui nous montre des solutions pourquoi ne sont-ils pas écouté, sans doute n'ont- ils pas fait l'ENA donc pas crédible pour un politique, le changement n'est pas pour demain.

    Bonne année malgré tout elle sera se qu'on en fera.

     

    5
    Lundi 29 Décembre 2014 à 11:12

    C'est bien là le problème, il n'y avait pas le choix, et cette fois en tout cas les électeurs n'ont pas voté POUR un candidat, mais CONTRE un autre, en y mettant tous leurs espoirs,hélas! Il n'y a pas de prétendant valable au "trône", je ne vois personne qui soit à la hauteur de la tâche, et toi?

    4
    Lundi 29 Décembre 2014 à 10:58

    mais ce sont toujours ou presque les mêmes qui se présentent . Le parti masochiste ? 

    3
    Lundi 29 Décembre 2014 à 09:40

    Avant qu'ils aient le pouvoir leur permettant d'agir, on ne peut pas savoir de quoi ils sont capables, et en plus ils ne tiennent jamais leurs promesses électorales, alors...

    2
    Lundi 29 Décembre 2014 à 09:37

    "Nos hommes politiques ne sont pas capables..." qui les a élus ?

    1
    Lundi 29 Décembre 2014 à 09:33

    Le problème est que les français deviennent de plus en plus pauvres, que beaucoup de français qui travaillent ne peuvent plus se loger car les revenus ne suivent pas l'augmentation des loyers donc ils sont dans la rue, et en plus nous recevons des milliers d'étrangers qui croient trouver chez nous l'Eldorado! Pas de logement et pas de travail pour les français donc pour les étrangers non plus.

    Nos hommes politiques ne sont pas capables de gérer la situation et ne font que l'aggraver, nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde, il serait temps de s'en rendre compte non? Bien que la situation de ces personnes m'attriste beaucoup, que pouvons-nous faire?

    Au vu de décisions qui se prennent "là-haut", je ne suis pas certaine que nous soyons encore en démocratie.
    Bonne semaine Peache.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :