• concours

    En cette période de crise, notre gouvernement local participe à la remontée en première division de l'Agence pour l'emploi, en application bien entendu des directives qui nous viennent de la lointaine mais resplendissante capitale. Vous voyez bien que les mauvaises langues qui prétendent  que notre bien aimé gouvernement veut brader les fonctionnaires sont d'innommables calomniateurs. Non mais !
    Gouvernement de la Nouvelle Calédonie 
    Administration Communale
    Bureau des Examen,s

    Concours d'admission aux fonctions de Secrétaire de Mairie de commune de plus de 10 000  habitants.

    Session  de mai 2010 – Centres d'examen de YATE, Ouayaguette , Traput, Tadine ,  Fayaoue, NOUMEA , LA FOA et BELEP

    THEME :

    Les problèmes administratifs des départements,  régions et pays limitrophes en matière d'état civil

     Une jeune femme est enceinte de 7 mois et demi. Elle demeure à SAINTE BARBE, village des Vosges, distant de 6 kilomètres  de la maternité de BACCARAT ( Meurthe et Moselle ). Elle accouche prématurément chez elle à 23 heures 30, le dimanche 31 décembre.  L'enfant, une fille, est en parfaite santé, mais la sage femme s'aperçoit très vite qu'il y a un deuxième enfant, et qu'il risque de survenir des problèmes. L'ambulance  arrive à 23 heures 55 et la jeune mère est conduite à BACCARAT. En cours de route, il est impossible de retarder la naissance du deuxième enfant, un garçon,  qui voit le jour le lundi 1 janvier à 0 heures 05 au bord de la route,  à Saint Christophe,  Commune de Baccarat.

    QUESTIONS :

    1° / Les enfants sont ils jumeaux ? ( 2 points )

    2°/ Les enfants étant   nés  de la même mère, mais à deux dates et heures  différentes, dans deux communes de deux départements différents, dites Quel sera  leur statut administratif ,  en tenant compte du fait que la mère est Ghanéenne, en situation administrative régulière,  séparée de son mari britannique depuis 6 mois, que le père, son amant,  est Ousbek,  sans titre de séjour valable,   que la sage femme, nicobarienne, est titulaire d'un diplôme non reconnu en  France, et qu'il est communément admis que le jumeau dernier né est considéré comme étant l'aîné. ( 4 points  ),

    3°/ Répondez aux questions 1 et 2 en appliquant le problème a des triplés, dans les départements de l'Aude, du Tarn et de la Haute Garonne, dans la région de SAISSAC, DOURGNE et REVEL. Indication : le département de l'Aude ne fait pas partie de la Région  Midi-Pyrénées. ( 4 points ).

    4°/ Répondez aux questions 1 et 2 en appliquant le  problème a des quadruplés, dans la région de BALE, MULHOUSE et FRIBOURG (Suisse, France et Allemagne), entre le 31 décembre  2000 et le 1 janvier 2001, en tenant compte du fait que la Suisse ne fait pas partie de l'Union Européenne. 

    Il y aura lieu de préciser la nationalité de chacun des enfants (10 points ).

    Les réponses doivent s'appuyer sur les textes légaux en vigueur, dont les références seront obligatoirement précisées

     Vous avez 4 (quatre) heures.

     INSCRIPTIONS :

    Les  candidatures sont  à adresser avant le 1 avril  2010, à la Province  SUD,  - Direction  de  l'Administration  Publique -   section  des  Examens, à NOUMEA, accompagnées   d'une copie des diplômes  détenus certifiée conforme par  le curé  de l'Île des Pins, de  2 photographies en buste et de profil de la sœur ou du frère du candidat, et d'un  timbre fiscal à  0.75  XPF.

    Les candidats  devront justifier d'une vie exemplaire, d'au maximum 67 ans  d'existence,  la  limite  d'âge étant reculée  de deux ans par enfant à charge  de moins de 6 mois et de la durée des services militaires  effectués entre le  15 juin  1815 et le 4  septembre 1871.

     

     

     



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    peache Profil de peache
    Mercredi 7 Avril 2010 à 11:54
    et où serait le mystère, avec une carte ?

     
    12
    hem
    Mercredi 7 Avril 2010 à 11:07
    une CARTE  plutôt qu'une Garde     erreur de touche  !!!!
    11
    hem
    Mercredi 7 Avril 2010 à 09:42
     il serait utile de mettre à notre dispostion une garde IGN  pour mieux nous repérer dans votre discussion,   l'oncle et le neveu !

    quant au problème, je donnerai la réponse dans  un siècle environ !!!
    10
    peache Profil de peache
    Mercredi 7 Avril 2010 à 07:36
    et, toujours accessoirement, je suis né au 16 cité des Bingottes et pas à l'Hôpital. et toc
    9
    Samedi 3 Avril 2010 à 09:09
    à100gr près je te l' accorde, vas-tu sur le site , des fois?
    8
    peache Profil de peache
    Vendredi 2 Avril 2010 à 22:19
    Il l'avait à la Petite Raon, qui t'en dit le contraire?  pour le reste, pfuiiiiiiiiiii tu pèses 2 tonnes de mauvaise foi, presque plus  que moi !
    7
    Vendredi 2 Avril 2010 à 14:33
    sauf que la charette il l' avaient déjà à la petite-Raon, c'est son père qui lui avait donnée pour sa dot en vue du mariage avec la juliette.
    t'y étais , t'y étais , va bientôt  nous dire qu'il marchait à côté, non!
    6
    peache Profil de peache
    Vendredi 2 Avril 2010 à 10:50
    ben no, il est au dessus de Gondrecourt, à gauche, sur la route de Badménil. Et la charrette à foin  est partie des Bingottes, pas de la Petite Raon. Je le sais, j'y étais !
    5
    Vendredi 2 Avril 2010 à 09:48
    erreurs géographiques!!! avec ça que le cimetière de Baccarat ne se trouve pas être en direction de ménil sur belvitte, dernier hameau du 54?
    4
    mayaa
    Jeudi 1er Avril 2010 à 23:38
    J'adore.... Tu devrais le proposer aux services des examens de la fonction publique :)
    3
    peache Profil de peache
    Jeudi 1er Avril 2010 à 13:52
    mis a part quelques erreurs geographiques dûes à ta sénilité précoce, ce pamphlet est, par ma foi, fort bien venu . Je peux partir en paix, il y aura toujours au moins un fou dans la famille.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 1er Avril 2010 à 12:15
    je crois que ton père doit se retourner dans sa tombe, tellement il doit être outré d' avoir engendré pareil énergumène, mais j' avais déjà entendu que ta pauvre mère asssitée de la sage-femme ghanéenne dont tu parles , nous avait laissé entendre que l' accouchement de son dernier ne s'était pas bien passé, à cette époque lointaine,proche du siècle d'avant, pas d' ambulance et ma foi il a bien fallu la transporter et ton pauvre père a du tracter sa charette à foin pour conduire ta mère de la petite-Raon à Baccarat , c'est en chemin nous disait-elle que les choses ont été pour le moins inouïes, d 'abord tu aurais voulu te présenter par le siège, préfigurant sans doute ton envie de sièger, ensuite elle n'a su nous expliquer pourquoi, tu t' es retourné pour présenter un bras, quel honneur, puis rentré ce bras qu' elle n' aurait su voir tu te serais mis en tête de naître les pieds devant, ce que la pauvre femme t' a immédiatement déconseillé , ton pauvre père aurait dû bifurquer de sa route et orienter ses pas ahanants vers le haut de la route de ménil pour te conduire directement dans un caveau, suivant ce conseil plus ou moins avisé, selon que l' on se situe pro ou anti péache, elle a fini par arriver tant bien que mal à lh'ospice de Baccarat où l' on se séparait des vieux et des nouveaux nés, ainsi es-tu venu en ce bas monde, d' après tes parents, ces pérégrinations ont fait de toi ce que tu es , ayant subi pendant le transport une multitude de soubresauts dus au mauvais état de la chaussée de laquelle tu as fini par devenir maréchal des logis....    chef, victime disais-je de ces cahots;  ils nous ont dit, vous aurez à faire surtout sur le tard à un amalgame de neurones restés embryonnaires qui tenteront de vous faire croire à l' intelligence,et d'ajouter  mon Dieu vous lui pardonnerezi ....il ne saura  plus ce qu'il dit.
    1
    hem
    Jeudi 1er Avril 2010 à 12:12
    il faudra, en plus, dire l'âge de l'ambulancier et fournir les photocopies de sa carte d'identité, de son diplôme d'ambulancier et de secouriste   !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :