• complainte d'Ali, Shlomo, Jean Pierre et Compagnie

    Il y a trois jours, j'ai joué au ballon avec Ali,
    On  s'est quittés à sept heures et demi,
    Cette nuit, une bombe est tombée d'un avion
    Sur le quartier où demeure Ali.
    Ce matin, à l'école, avant la récréation,
    Le maître nous a dit " n'attendez pas Ali,
    La bombe qui visait la caserne des soldats,
    A dix kilomètres de là,
    A mis fin à la vie d'Ali,
    De son père.
    De sa mère
    Et des ses sœurs aussi."
    Avant hier,  j'ai joué au ballon  avec Shlomo,
    On s'est quittés à sept heures, il était encore tôt,
    Cette nuit une auto remplie de dynamite
    a explosé dans la rue, contre la maison
    Où Shlomo et sa famille habitent.
    Ce matin, à l'école, avant la récréation,
    Le maître nous a dit " n'attendez pas Shlomo,
    L'attentat qui visait un chef d'opposition,
    A mis fin à la vie de Shlomo,
    De son père, de sa mère,
    Et aussi de son frère."
    Hier soir, j'ai joué au ballon avec Jean Pierre,
    On  s'est quittés à sept heures et demi, près du parterre.
    Cette nuit un  hélicoptère a lancé une roquette
    Qui a explosé dans la grange, sur la charrette.
    Ce matin, à l'école, avant la récréation,
    Le maître nous a dit " n'attendez pas Jean Pierre,
    La roquette lancée par l'aviation,
    Qui ne visait personne,
    A mis fin à la vie de Jean Pierre,
    De son père, de sa mère,
    Et aussi de la bonne."
    Aujourd'hui, Ali, Shlomo, Jean Pierre et Compagnie
    Avec toutes leurs familles se rencontrent au Paradis,
    Et ils jouent au ballon avec les nuages,
    Enfin à l'abri de tous ces fous pleins de rage
    Qui assassinent, violent et pillent
    En prétendant que leur nation est fille
    De Dieu, ou d'Allah, ou de la Sainte Famille
    Et disent que c'est pour son bien
    Qu'ils exterminent le genre humain.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    hem
    Jeudi 13 Mai 2010 à 23:23
    excellente idée el mektoub      voyons voir s'il va comprendre   
    2
    Jeudi 13 Mai 2010 à 14:16
    e l' ai envoyé à sarko pour qu'il le fasse lire dans les écoles .
    1
    hem
    Mercredi 12 Mai 2010 à 10:11
     ce poème devrait être lu et appris dans toutes les écoles
     tu as le don de mettre le doigt sur ce qui fait  le malheur de notre monde :
     la bétise, l'intolérance, l'ignorance,

    mais reste quand même des lueurs d'espoir ! ce poème en est une ! merci 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :