• Changement

       Bon jour ! Qu’en penserait Didon ? Et  Hannibal Barca ? Le  DelendaBon jour ! Carthago de Caton l’ancien serait il en cours d’exécution ?
          C’est peut-être ce que pourraient se demander les apprentis tyrans et dictateurs confirmés, en assistant aux  évènements qui secouent la Tunisie. Peut-être.
         Peut-être est-ce le début d’une réaction populaire exacerbée par la longue et   infâme oppression de politiciens aux morales aléatoires et aux enrichissements certains.
          Le peuple tunisien a provoqué la fuite  presque lamentable de celui  qui, avec le Bon jour !soutien indéfectiblement profiteur de sa famille et de sa belle famille, a pillé sans vergogne les richesses de leur pays. Et évidemment, des réactions incontrôlées se produisent, des pillages, des vengeances, des exactions même,  conséquences inévitables d’une liberté brutalement recouvrée.
         Souvenons nous de 1945 dans nos villes et villages … Les gouvernants des pays  plus ou moins voisins, aux   agissements  aussi erratiques que ceux du fuyard regardent avec intérêt le déroulement de la situation, pour, peut-être, allez savoir ,Bon jour ! prendre des décisions.
         Une ministre de notre république a même proposé de venir en aide au dictateur, enfin plutôt de lui apporter une aide policière pour lutter contre les émeutiers. Nuance ….
         Ses collègues ministres ont attendu  un peu, puis ont dit presque à l’unisson,  qu’ils n’étaient pas d’accord. Cette proposition était-elle un ballon d’essai ou une initiative personnelle ? Qui sait ?  Le flou artistique règne toujours sur les propos d’en haut.
         Une autre  dame de notre  haute politique envisage peut-être aussi, à tout hasard, de demander pardon.
         En attendant, ceux d’en bas, qu’ils soient  de Kasserine, Tunis, Djerba ou Sousse  ou des douars perdus dans les sables  sont remplis d’un espoir qui les dépasse presque, et ceux qui vont prendre les rênes auront du pain sur la planche.                             
    Souhaitons seulement que le bon sens domine et que  l’intérêt général soit leur véritable intention   
         Quelques uns exigeront que justice soit rendue, et que ceux qui ont spolié rendentBon jour ! gorge. Mais là, il s’agit d’un vœu pieu…
        Généralement, les tyrans déchus trouvent un refuge plus que doré dans un ou l’autre pays plus ou moins démocratique, au nom, justement de la démocratie ...
          On peut faire dire ce qu’on veut aux mots, surtout à ceux qui parlent de liberté.             Mais ceci est une autre histoire.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    hem
    Jeudi 27 Janvier 2011 à 07:40

    une réflexion quant à la situation en Tunisie :

    pour avoir proposé le savir-faire de nos forces de sécurité aux autorités tunisiennes, la ministre des Affires étrangères n'est pas exusable.

    quand un peuple est en train de se débarrsser d'un dictateur on ne vient pas au secours de ce dernier !

    ce que révèlent les propos de la ministre, c'est qu'elle est à priori  du côté du pouvoir.

    cette "complaisance" est souvent la règle envers tous les dictateurs, en Tunisie comme en Algérie, en Guinée, en Coôte d'Ivoire, en libye ou en Chine.

    ah ! bien sur  la France a refusé d'accueillir Ben Ali sur son sol !

    Heureusement !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :