• ce que l'on conçoit bien...

    ce que l'on conçoit bien...Depuis bien des lunes, dans les milieux dits autorisés, et bien sûr, dans les autres aussi, on utilise la locution " langue de bois " pour désigner la façon de parler pour ne rien dire en faisant croire (et peut-être en Se faisant croire) que l'orateur sait de quoi il parle, ou qu'il annonce une pharamineuse promesse.
    Dénommée en rigolant xyloglossie, cette manière de s'exprimer se distingue de l'amphigouri ou du phébus en ce qu'elle n'ace que l'on conçoit bien... pas volontairement de but burlesque, et s'en rapproche en ce qu'elle est volontairement obscure, voire inintelligible.
    Quoi que.
    En effet, rien n'empêche de supposer que le xyloglosse tient volontairement des propos galimatiesquement obscurs (ou le contraire, évidemment), pour soit induire en erreur ses auditeurs, soit laisser libre cours à leur imagination et par suite, à leurs espérances.
    Tant il est vrai que les promesses, même sans tenue, font rèver ...
    Le discours devient alors, en une sorte de corollaire, involontairement burlesque, voire ubuesque ou éventuellement, les jours fastes,ce que l'on conçoit bien... kafkaïen.
    Née vers 1970, la langue de bois, en raison de la longue, très (trop ?) longue durée des "carrières" des politiciens, bénéficie d'un ce que l'on conçoit bien...bail emphytéotique accordé inconsciemment (dans tous les sens du terme) par les électeurs à ses locuteurs.
    Et, le dit bail allant de 18 à 99 ans chez nous et jusquà 999 ans en d'autres lieux tout aussi... évolués, le bon sens des discours des Lumières ou des vieux grecs n'est pas près de revenir enchanter nos oreilles.
    C'est peut-être ce qu'on nomme le progrès.
    ce que l'on conçoit bien...Mon propos n'est pas clair ? Bon d'accord, il peut paraître un peu "boisé", mais pas trop quand même.ce que l'on conçoit bien...
     ce que l'on conçoit bien...
    Vous en voulez la preuve ?
    C'est simple : j'ai tout compris !


  • Commentaires

    5
    hem
    Samedi 25 Août 2012 à 12:24

     en effet !  les genoux ! parlons en !!   tu pourrais faire facilement une chronique sur ces articulations trop souvent rebelles ( je parle d'expérience, et je sais que la tienne est aussi actuelle que la mienne ) 


    amicalement    hem

    4
    rose desvents
    Jeudi 23 Août 2012 à 07:37

    Bonjjour peache, merci de votre passage et ce qui me touche est que vous aimez les poèmes qu je mets.


     


    Là j'ai bien compris sur la langue de bois, mais parfois j'ai bien du mal à comprendre je l'avoue humblement je n'ai oas un grand savoir.


    Bonne journée a+++++++


    rose des vents

    3
    Mardi 21 Août 2012 à 23:11

    merci, Hem! comme quoi il est plus aisé de faire fonctionner la langue que les genoux!!

    2
    hem
    Mardi 21 Août 2012 à 17:27

    je vois, cher peache, que tu manies toujours aussi la langue de chez nous ( non je ne veux pas parodier une chanson)


    en fait la "langue de bois"  est depuis toujours l'art de dissimuler, de travestir la vérité tout en faisant croire que l'on détient LA vérité


    amitiés     Claudine    

    1
    Lundi 20 Août 2012 à 08:13

    Les tous premiers philosophes maîtrisaient déjà la langue de bois

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :