• C'est à la mode : Parlons d'égalité...

       Bon jour ! Quand Dieu dit à Eve : tu enfanteras dans la douleur, pensait-il qu' Eve se nommerait un jour République et qu'elle souffrirait autant pour accoucher du plus élémentaire sens commun en matière d'égalité entre les femmes et les hommes?                  Depuis des décennies, après avoir quand même entretenu pendant longtemps, très longtemps, trop longtemps, les erratiques errements d'une prétendue supériorité de l'homme, les divers gouvernements de notre république ont pondu des lois pour que les femmes soient payées comme les hommes si elles font le même travail.
           Je dis pondu, mais je devrais dire difficilement enfanté dans la souffrance, tant ces lois ont été ardues à voter, à décréter applicable, pour finalement ne pas être appliquées.
          Notre Poop(1) et ses divers ministres du travail (qui voguent allègrement de l'éducation ou de la santé au travail, ce qui pourrait laisser penser qu'il y a une certaine logique dans les pensées d'En Haut ) essaient bien , de temps à autre (généralement en période électorales ), de recadrer, gronder, un peu menacer, beaucoup flatter les divers patrons, employeurs et dispensateurs de salaires du pays, rien n'y fait.
          Quelques uns disent que les sanctions encourues sont trop peu incitatives. Il y aurait donc une insuffisance de punition pour les contrevenants ?
          Je ne le crois pas. Il manque surtout à ces gens là le plus élémentaire sens deBon jour ! l'humain, ce qui n'enlève rien à leur mercantilisme (moins on paye, plus on gagne ..) et à leur mépris, non seulement des lois, mais des femmes, ce qui, finalement est bien plus grave. Si d'aventure l'un d'entre eux me lit, il va bondir mais il faudra qu'il apporte la preuve du contraire pour que je change d'avis....
           Quand on pense que la présidence du syndicat des employeurs est assurée, chez nous,  par une femme, on commence à chercher le pourquoi du comment, non ? D'autres ( vous devinerez qu'ils sont dans l'opposition ) insinuent que la faiblesse des peines encourues a été sciemment fixée pour ne pas trop apeurer les employeurs.
    Bon jour !    Pourtant, il suffit de lire une liste de résultats aux examens ou concours universitaires pour se rendre compte que les étudiantes ont de bien meilleurs résultats que les étudiants.
          Pour ma part, il me semble que les patrons sont des gens intelligents et  (mais c'est vrai, je suis un doux rêveur) qu'ils ne devraient pas attendre qu'une loi les contraigne pour rémunérer àBon jour ! leur valeur leurs employés, hommes ou femmes.
            Hélas, il existe des femmes qui se satisfont de cette situation. De moins en moins, et nos fins stratèges devraient s'en rendre compte (même en dehors des temps  électoraux) .        
         C'est pour eux une question de maintien au pouvoir .

    ____________________

    (1) Président Omniscient et OmniPrésent


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    hem
    Lundi 14 Février 2011 à 17:20

     l'évolution vers plus d'égalité, commencée il y a longtemps, semble continuer dns certains pays : voir les pays scandinaves.

    mais que dire dans d'autres  ? quand on voit les différences de  salaire  : une femme cadre gagne 79 % de ce qu'un homme cadre gagne pour le même emploi

    le chemin est encore très long pour arriver à une véritable égalité !  mais l'espoir fait vivre...........    alors tout est permis 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :