• Bilan d'étape

         Cyclones, tsunamis, famines, guerres, crises économique, politique ou de société, Bon jour !notre pauvre monde semble bien mal en point.
            Pourtant, tous les gouvernements de tous les pays font tout, au grand dam de leur propre confort , pour que les peuples, ici ou là nommés  gens d’en bas, croquants, roms ou électeurs, se sentent mieux dans leur environnement parfois - parfois même souvent….-   saccagé par les industries ou les soifs de profits.
       Ceci est d’une navrante banalité, puisque personne n’a jamais entendu un gouvernement  dire  que tout allait mal, que tout manquerait, même la nourriture, sauf peut-être Winston Spencer C., mais lui c’était un anglais, et la nourriture, en Angleterre…
         On trouve cependant,  ici ou là, quelques lueurs annonçant  l’ humanité à venir , comme par exemple cette grand-mère qui trouve merveilleux que sa petite fille de 10 ans mette au monde un enfant, comme ce pontife qui veut ramener les espagnols dansBon jour ! les grands principes  de sa religion, précisément là où  les Loyola ou Torquemada les avaient si bien installés, à grands coups d’autodafé  et autres joyeuses distractions, comme cette ministre  gauloise qui augmente le remboursement de l’IVG par la Sécu, tout en multipliant les obstacles sur le chemin des  candidates, comme ce premier ministre d'outre alpes , une énième fois impliqué dans de sombres histoires de fréquentation de très jeunes filles pour essayer de se persuader qu’il a encore un certain pouvoir,  ou plutôt quelques  capacités ,  comme ceux là qui , là bas, vers Canaan, se disent 
    descendants  des victimes de la Shoah et appliquent à leurs voisins un racisme exterminateur, comme ces fous de religion qui tuent au nom d’improbables dieux , comme ces "démocrates" qui emprisonnent les prix Nobel de la Paix ( mais là c’est moins grave, parce que le dit pays est en pleine  possibilité d'enrichir quelques uns d'entre nous  )            
          Comme ces républicains et malgré tout outre atlanticains qui  veulent retirer aux pauvres la possibilité de se soigner, ou qui en gardent vivante leur prison  arbitraire, en cas. Ou encore, et c’est presque  le pire, ces inconscients qui élèvent des vaches,Bon jour ! bien que leurs flatulences  détruisent la couche d’ozone, où ces courageux  écolos qui veulent  empêcher les trains de déchets nucléaires d’aller en Allemagne, c‘est vrai, quoi,  on en a tant besoin chez nous ! Hier encore, un mien ami, sage d’entre les sages, me disait que, peut-être, le monde souffrirait surtout d’un excès  … d’hommes…. 
         Je dirais, moi, que notre monde manque d’Hommes, la majuscule faisant toute la différence.
           Mais ça viendra, l’espoir est nourricier . 
           Peut-être ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mardi 9 Novembre 2010 à 06:49

    La perfection, tout comme la liberté, n'est pas de ce monde...ni des autres, d'ailleurs 

    3
    Bernard Rousseau
    Mardi 9 Novembre 2010 à 05:20

    C'est exactement ce que j'avais compris cher Peache. Mais ces Hommes sont inexistants jusqu'à preuve du contraire. Chacun de nous ayant des tas de cadavres dans le placard.


    Tout ce que je puisse admettre est qu'il y a des hommes moins nuisibles que d'autres. 

    2
    Mardi 9 Novembre 2010 à 00:29

    ce que j'appelle Homme, mon cher Bonobo, c'est ce qu'on nomme ici DO KAMO, l'Homme VRAI, celui qui est conscient de son humanité et qui la respecte en se respectant lui-même, pas celui qui est là pour faire nombre, profiter de ses semblables ou les exploiter ...Celui là ne mérite pas la majuscule. Je ne fais pas là une bien grande action, mais c'est toujours mieux que rien. N'est-il pas ? 

    1
    Bernard Rousseau
    Lundi 8 Novembre 2010 à 20:28

    Mais ça prend beaucoup de pauvres zhommes pour faire vivre grassement les vrais zHommes.


    Mes zhommages. :o)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :