• bilan d'étape

    bilan d'étapeNous avons tous, un jour ou l’autre, pour une raison ou une autre, par curiosité, culpabilité, refus, acceptation, récapitulation de carrière ou examen d’un casier judiciaire, ou, finalement, pour n’importe quoi, essayé de faire un bilan des actes, joies, peines, ennuis, exploits ou grosses bassesses , que nous avons subis, reçus, donnés, commis ou acceptés au cours des semaines d’années qu’a duré notre séjour entre les Pôles, de notre sortie des limbes jusqu'au moment de l’examen.
    Bien entendu, quoi qu’on essaie de faire croire, nous avons, tous, un préjugé favorable en ce qui concerne nos propres vies, nos actes, nos intentions, voire nos idées.
    Ce qui aurait tendance  à adoucir ou embellir un tantinet.
    Pas très utile, pas très malin, mais si humain ...
    Et même nos espérances, conditionnées par tout ce qui s’est passé en nous, autour de nous, dans notre milieu – social oubilan d'étape ethnique-, et notre culture, sont, souvent, aux antipodes de nos actes communs. Et ne sont parfois, chez l’un ou l’autre, que poursuivre le long fleuve tranquille d’une existence sans heurts.
    Pour d’autres, elles sont et seront seulement - ou totalement – inaccessibles, et ne seront alors que jolis rèves .
    Au cours de cette récapitulation, on a parfois eu la larme à l’oeil, le rouge de la honte au front ou la gloire dans les yeux. Et la plupart du temps une sorte d’ennui pour les périodes ordinaires, les jours gris, uniformes, sans relief , avec pour aucun autre intérêt que d’avoir fait la liaison entre deux situations, événements ou moments de solitude.
    Quelques uns se sentent , en fin de compte sastisfaits , d’autres frustrés, d’autres encore déçus. Un certain nombre ( un nombre certain?) écoeurés.
    Les bilans économiques ont pour but d’informer sur les résultats et ouvrir des perspectives.
    Les bilans de vie ne sont qu’une sorte de révision du contre et du pour , réquisitoire et plaidoirie à présenter l’ultime magistrat...
    Puisque la justice n’a pas à être commentée 
    avant que le verdict ne soit rendu, je ne vous dirai pas le résultat de mon introspection, elle vous donnerait le tournis ...

    photos :blog.valoxy.org ; www.raprnb.com


  • Commentaires

    4
    Lundi 26 Octobre 2015 à 17:59

    coucou

    Moi j'aime bien au sens figuré d' avoir le tournis (lol)

    Mais tu comprendras que moi non plus je ne te donnerai pas le tournis à te faire mon bilan de vie, d'ailleurs il me reste encore 30 années pour rectifier les bugs  et oui,  je suis optimiste !!!

    big bisous

      • Lundi 26 Octobre 2015 à 22:45

        awa! on ne peut pas rectifier les bugs, on peut tout juste essayer de ne pas les répèter. Enfin, je parle pour moi, mais je suis, comme tout le monde, exceptionnel, alors ....

    3
    Lundi 26 Octobre 2015 à 09:53

    Bonjour Peache, en tout cas tu as bien analysé toutes les étapes de cette introspection. Je crois qu'en avançant en âge nous sommes de plus en plus enclins à faire notre bilan de vie. Le long fleuve tranquille d'une existence sans heurts, je ne sais pas ce que ça veut dire!
    Nous devons avant tout être honnêtes avec nous-mêmes sans enjoliver nos souvenirs, c'est ce qui est sans doute le plus difficile pour certains.
    Je n'ai pas de remords, c'est déjà bien, mais j'ai des regrets, ceux de n'avoir pas fait tout ce que j'aurais voulu faire.

    Belle semaine mon cher Peache, bises.

    2
    Lundi 26 Octobre 2015 à 07:16

    Personne ne peut faire le bilan pour un autre, chacun est face à lui même et peut à volonté se raconter des histoires, il peut même feindre d'y croire, mais rien ne changera la réalité

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :