• Bien tardive, cette régularisation, Monsieur le Président

         Le Conseil constitutionnel vient de mettre fin  à l'injustice dont sont encore victimes quelque 80 000 anciens combattants venus des ex-colonies françaises . Sa décision annule les dispositions se basaient sur la dénommée cristallisation décidée par le Général de Gaulle en 1959, qui consistait à évaluer le niveau de retraite des anciens combattants selon le niveau de vie dans leur pays d'origine.  Ce texte n'a donc plus de raison d'être, enfin, peut-être, car .....

    Seulement Merci

    On ne s'en souvient pas,
    Pourtant c'est l'évangile qui le dit,
    On n'a rien donné tant qu'on n'a pas
    Tout donné.
    Bon jour !Eux qui n'avaient rien, ils n'ont rien donné,
    C'est seulement leur vie qu'on a pris.
    Pour ces fils du soleil fou,
    De la forêt, des déserts,
    Des îles et des rizières,
    Il n'y eut, en ces temps de folie, que boue,
    Peur, froid, douleur et désespoir.
    Combien  sont morts sans savoir
    Pourquoi, ni même parfois où ?
    Ceux qui s'en sont sortis,
    Effarés, désemparés, sont repartis,
    Les poches vides,  mais la poitrine médaillée,Bon jour !
    Vers leurs villages perdus pour y finir leurs vies,
    Ils disent à leurs enfants où ils ont bataillé
    Ils leur parlent en vrac de Perthes-les-Hurlus,
    De Dien-Bien-Phu, d'Alger, de la Somme,
    Et aussi de Verdun. Ils se nomment
    Fièrement: nous, les Tirailleurs ! nous, les Poilus !
    Leur Mère Patrie d'alors leur doit beaucoup,
    Mais plutôt que de leur payer tout,
    Elle ne leur laisse que le souvenir du feu,
    Pour cadeau d'adieu,
    En disant " Maintenant, restez chez vous,
    Puisque vous vous êtes  séparés de nous !
    Bon jour !Et d'ailleurs vous n'avez  fait que votre devoir,
    Puisqu'en ces temps là vous étiez à nous.
    Car si vous avez  participé à l'Histoire,
    C'est seulement grâce à nous,
    Alors,  de quoi vous plaignez vous ?

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 30 Mai 2010 à 13:20
    je ne crois pas que le pays soit responsable des erreurs voire des cimes de ses chefs, bien que, quand même c'est le peuple,  donc le pays qui les a mis en place. Finalement, les dictateurs déculpabilisent leurs peuples...ce qui est bien commode, n'est-il pas ?
    1
    Dimanche 30 Mai 2010 à 11:11
    sans parler du "reste", des fois l'on peut avoir honte de son propre pays, du moins, sommes-nous légitimés de faire rejaillir cele-ci sur nos dirigeants quelqu' ils soient
    de Gaulle de 1940 ...oui, de gaulle des années suivantes certes NON!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :