• annus horribilis

    Cette 2020ème année de l'ère du Fils de l'Homme mérite peut-être cette qualification, si on se réfère aux exploits "covidiens".
    Mais elle le mérite amplement lorsqu'on pense aux déchaînements de haines, d'égoïsmes, de bassesses, et surtout de bêtises qui déferlent sur notre pauvre monde.
    Les médias qui font preuve de leur masochisme, voire de leur sadisme, en répétant, rabâchant avec ce qu'on pourrait nommer de la délectation, le nombre de morts de la pandémie, en établissant une sorte de classement plus ou moins objectif des pays plus ou moins prêts, coupables ou incompétents qui l'ont subie.
    Une sorte de livre Guiness des records morbides.
    Les gens lambda, qui, au début de la catastrophe sanitaire invitaient les soignants à s'en aller, par crainte d'être atteints, puis les applaudissant sans la moindre vergogne quand ils ont enfin compris que lesdits soignants se dévouaient pour eux.
    Les lecteurs et auditeurs de ces médias qui ne sont intéressés que par le glauque, le scandaleux, l'horrible.
    Les politicaillons de tout poil qui ont les solutions à tout, quand ils sont en opposition, et n'en ont plus la moindre quand il accèdent au pouvoir.
    Les racistes de toutes couleurs, qui se croient d'essence supérieure, les mauvais policiers, qui ne respectent pas plus leurs fonctions que les gens, les casseurs imbéciles qui voudraient se faire passer pour des manifestants pacifiques.
    Les innombrables anonymes aussi virulents que teigneux sur ce qu'on nomme des réseaux sociaux et ne sont, souvent, que des exutoires bilieux et mesquins.
    Mais tous ces éléments pernicieux ont en face d'eux les millions de braves gens victimes de toutes ces violations de la plus élémentaire notion du respect dû à l'Autre.
    Les vrais flics qui assument avec conscience leur devoir, sans parfois, le soutien de leurs hiérarchies, plus préoccupées de leur propres carrières.
    Les citoyens du monde conscients et tous les hommes de bonne volonté.
    Le combat sera rude, long et souvent incertain, mais, inexorablement, le bons sens l'emportera.
    C'est sûr, puisque, c'est bien connu, l'Espoir est le pilier du Monde...

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Juin à 09:50

    Parmi les dirigeants de ce monde certains sont prudents d'autres inconscients....Parmi les habitants de cette planète certains sont très prudents d'autres très inconscients.Les prudents à mon avis verront la suite....

    Bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :