• anniversaire et commémoration

      Dans quelques jours, quelques occupants provisoires de notre planète fêteront l’anniversaire d’un événement qui a plongé le monde dans la stupéfaction tandis que quelques autres, tout aussi transitoires,  le commémoreront en pleurant.
        anniversaire et commémoration Je parle bien entendu   du 11 septembre, à la suite duquel quelqu’un a demandé : ‘’ Mais pourquoi nous en veulent-ils ?’’, en parlant bien sûr des extrémistes musulmans auteurs de cette horreur.
          Et, évidemment, il s’est élevé des voix pour  dire qu’il s’agissait d’une vengeance, ou plutôt d’une revanche, des peuples jusque là opprimés, colonisés, asservis par ce qu’elles appelaient l’orgueilleux occident. Il faut bien convenir que, au cours des siècles, et au nom du dieu des chrétiens, quelques menues méchancetés ont été exercées sur bon nombre de ces peuples, que l’on nommait peuplades avec la condescendance de bon aloi  de ces temps,  et qui vivaient  sur des continents…pleins de richesses
         Il est tout aussi évident que les attentats de ce 11 septembre ne peuvent en aucun cas être justifiés, et aucune cause ne saurait autoriser quiconque à les commettre.
        On a supposé qu’il s’agissait d’une revanche des pauvres,  de ceux qui, depuis que laanniversaire et commémoration naissance de l’islam a commencé à faire de l’ombre à la chrétienté, ont peu ou prou souffert de l’expansionnisme effréné des européens de l'époque. Enfin des chefs des européens, bien  entendu.
          Ce pourrait-être,  à mon avis, ce que les organisateurs avaient supposé qu’on penserait. Ils supposaient  en outre qu’un va-t-en-guerre quelconque lancerait une attaque, et que de la confrontation inévitable l’islam sortirait plus puissant que jamais. Ils n’avaient pas tort puisque celui qui se pensait le maître du monde d'alors s’est lancé, les anniversaire et commémorationyeux fermés,  en arguant de prétextes  saugrenus et surtout mensongers, dans une guerre lointaine qu’il essaya de faire croire courte, et qui dure depuis de longues années et durera encore bien trop longtemps. Ni lui, ni l’islam, ni la chrétienté, ne sont sortis grandis de cette affaire.  Bien au contraire.
          On pourrait supposer aussi qu’il s’agissait d’une confrontation exceptionnelle, car le pays visé n’avait jamais, au cours de ses deux siècles et quelques dizaines d’années d’existence, n’avait jamais, donc, été frappé sur son propre sol.
         Le spectaculaire moyen utilisé a frappé les esprits d’une manière indélébile. Et si cette anniversaire et commémorationconfrontation n’avait en fait été qu’une provocation, une sorte de  combat de chefs pour asseoir une autre prédominance, une autre hégémonie sur le monde?
    anniversaire et commémoration      Car finalement, du haut d’un piédestal, que sont quelques milliers de victimes au regard de la fumeuse gloire d’un ‘’maître du monde’’, et du  sacro-saint royaume   de la finance ?
          L'un ou l'autre saura bien, ne vous inquiétez pas, nous conduira à Armageddon, point de  départ de la dernière étape vers  l'Apocalypse
           Enfin, ce que j’en dis n’est pas évangile, mais…


  • Commentaires

    4
    Vendredi 9 Septembre 2011 à 02:00

    ceux qui "gouvernent" trouvent toujours des sbires, reitres, spadassins et mercenaires , même et surtout si ils sont dans les " extrêmes "

    3
    Lauryale
    Jeudi 8 Septembre 2011 à 18:44

    La prédominance ce n'est malheureusement pas le fait d'un Président quelconque, ce serait bien trop simple, c'est facile de dégommer un chef aussi haut placé soit-il. Ce sont les lobbys qui nous gouvernent et contre ceux la, bataille est rude et nos gouvernants de droite ou de gauche, ne sont pas près de les mettre au pas.

     

     

    2
    Jeudi 8 Septembre 2011 à 07:02

    vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage...

    1
    Bernard Rousseau
    Jeudi 8 Septembre 2011 à 02:48

    Du grattage de plaies tout ça. Il vont nous le ressortir encore dans cent siècles... Peut-être pour nous faire oublier Hiroshima.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :