• âmes vagues et vague à l’âme

    âmes vagues et vague à l’âmeNos temps très certainement pas très sûrs nous donnent l’occasion, très (trop?) souvent d’entendre ( je n’ai pas dit écouter...) les discours pleins de diverses grandeurs d’âmes des gens qui ont décidé de penser pour nous .
    Donc quelques uns des quidam d’en haut ( ou qui se croient d’en haut , ce qui, pour eux bien sûr, revient au même ) sont pleins d’empathie, voire d’amour fraternel pour l’humanité. Ou tentent de le faire croire....
    J’ai écrit âmes au pluriel, car les dits causeurs, du fait qu’ils changent presque plus souvent d’avis que de chemise, ont un besoin impératif de posséder plusieurs âmes.
    En effet ne dit-on pas que se renier fait perdre son âme ?
    Ce besoin de pluralité d’âmes pourrait laisser à penser qu’une nouvelle religion est en cours de conquête du monde. Car, même chez ceux-là qu’on dit primitifs, depuis que le dernier quadrumane a cru malin de marcher debout, chaque individu a toujours eu son âme individuelle et portative.
    Et il la gardait pour son usage privé, ne la rendant qu’à son corps défendant, et encore, seulement avec son dernier souffle.âmes vagues et vague à l’âme Le paquetage fourni à l’arrivée du corps à son unité d’affectation terrestre n’en comportait qu’une .
    Et rien qu’une , ce qui est quand même logique, puisque une âme représente une existence (ont dit que telle ville comporte X ou Y âmes, c’est à dire X ou Y habitants ).
    Bien sûr, une grosse partie de l’humanité, selon une autre petite partie, n’a pas toujours été munie de cette âme, et il a fallu aller âprement controverser à Valladolid pour lui attribuer cet accessoire indispensable à l’état d’humain .
    Les discoureurs ont donc souvent l’occasion de perdre leur âme .
    âmes vagues et vague à l’âmeEn disant oui et en pensant non, en rendant leurs grandiloquents laïus élégiaques ou dithyrambiques en fonction des circonstances, des auditeurs ou de la qualité des moyens de diffusion.
    Et- et peut-être surtout - des échéances électorales .
    D’autres courent aussi ce risque, pour de menues opérations culturo-financières. Comme ceux qui, par exemple, n’étant plus aux commandes, discourent de ci delà pour quelques poignées d’écus .
    Un nombre d’âmes supérieur à la dotation de base permet donc d’allègrement en perdre une de temps àâmes vagues et vague à l’âme autre, ce qui permet de poursuivre sans gros problème  une "carrière".
    Et, surtout, il les différencie irrévocablement du citoyen lambda, vous savez, celui-là que les vieux romains désignaient sous le vocable peu flatteur et collectif de vulgum pecus. Ceux qu'on désigne  parfois par  " les gens d'en bas", le peuple, ou même le corps électoral.
    Ou les nous aut', comme on dit ici. D'ailleurs, Monsieur Victor Hugo parlait de l'âme du peuple, ce qui prouve bien qu'il n'en a qu'une, lui...

    photos :thinkstockphotos.fr  ,culturebox.francetvinfo.frarchives-lepost.huffingtonpost.fr ;alainbernardenthailande.com


  • Commentaires

    9
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 13:05

    Hello bonjour

    C'est bien écrit, bravo, joli blog.

    Je repasserais de temps en temps

    Il faut distribuer du poil à gratter de temps en temps.

    Jo

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 13:36

        merci! bienvenue !

    8
    Jeudi 15 Octobre 2015 à 08:36

    Moi tout ça me fait peur !

    Moi je crois que pour le pouvoir on vend son âme au diable ! 

    Je voudrais que vienne  une "Etoile" "un Astre" quelque chose qui soit bon juste ! mais plus j y pense, plus je me dis

    que c'est plus possible plus personne ne croit en DIEU !

    big bisous

      • Jeudi 15 Octobre 2015 à 10:46

        détrompe-toi ! Maintenant, chacun des olibrius dont nous parlons a son  dieu individuel et portatif, comme autrefois les gens avaient une âme. Tout augmente, tout "progresse" .
        Et tu seras bien obligée d'admettre qu'un dieu personnel ça a une autre gueule qu'une simple âme de vulgum pecus ...
        Jusqu'au jour où le (les) Dieu (x) va (vont) se sentir un tantinet arnaqué (s) par ces rigolos , et va(vont) mettre les pieds  au C.. dans le plat . Et alors .....

        Bonne journée, bonne fin de semaine, et comme disent les grands bretons : garde ta lèvre supérieure rigide.

        Bisous

    7
    Lundi 12 Octobre 2015 à 08:43

    C'est parce qu'ils ont vendu la leur au diable qu'ils ont besoins de conquérir des âmes bien fraiches et naïves

    amicalement

    Claude 

    6
    Lauryale
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 19:51

    Tu suis certainement les infos de notre beau pays, j'ai été particulièrement choquée par les dernières débilités de notre monde politique. Nous avons vu une chasse aux sorcières organisée contre une Nadine Morano, à qui son parti a supprimer l'investiture pour avoir utilisé le mot race ... Mot qui figure toujours dans notre constitution. Pendant ce temps, silence radio sur le maire qui a supprimé le plat de substitution dans la cantine de l'Ecole en annonçant  qu'il y serait servi du porc. Pour moi c'est  cela c'est le vrai racisme !

    Ne pas avoir le respect de l'autre dans ce qu'il est, dans ce qu'il pense et de ce qu'il mange, me semble bien plus important que les criailleries d'une élue que son parti veut éliminer pour se faire une bonne conscience. En plus ce sont des faux- culs qui pensent strictement la même chose.

    Bises révoltées 

     

      • Dimanche 11 Octobre 2015 à 23:15

        Ô qu'en termes sensés ces choses là sont dites ! Les livreurs d'âmes vont devoir embaucher !

    5
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 14:27

    Bonjour Peache, j'aime ton imagination et la façon dont tu nous la mets par écrit. smile
    Pas besoin d'aller à Valladolid, ici les femmes non plus n'avaient pas d'âme jusqu'à une époque relativement récente. Il y a les passeurs d'âmes, mais comment appeler ceux qui en ont plusieurs? Je ne vais pas m'y essayer, je te fais confiance pour ça!

    Bon dimanche mon cher cogiteur des îles, bises.

      • Dimanche 11 Octobre 2015 à 23:19

        Merci !! ceux là sont des ex-âmés, puisque l'âme ne remplacement n'est forcément qu'un  ersatz......?  et à l'examen ultime, je me régale de la mention qu'ils vont obtenir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :