• allocs

         Un élève absent sans justification au moins quatre demi-journées en un mois? Avertissement. Si, au Bon jour !cours du mois suivant, l'absentéisme de l'élève est à nouveau constaté, suppression des allocations familiales.
            En voilà une idée qu’elle et bonne. Et qui mérite d’être creusée. Charité bien ordonnée commençant par soi même, les députés vont bientôt pointer aux restos du cœur, si on retire les indemnités  à ceux qui ne sont pas là.
         Bon, d’accord, ils auront encore quelques milliers d’€ en raison de leurs autres mandats et des jetons de présence à droite ou a gauche ( il ne s’agit pas là de positionnement politique mais de  diversité dans la rentabilité des jetons de présence ) .
         Mais quand même ! Imaginez votre élu  en haillons, hâve et décharné,  en
    Bon jour ! loques, se traînant presque dans le caniveau, dissimulé derrière son chapeau  en train de quémander une boite  4/4 de petits pois aux restos du coeur pour nourrir  sa famille !  Quelle image de notre  représentation nationale!
         Les ministres et secrétaires d’états seraient obligés de demander l’aumône aux joueurs de foot, voire de leur demander de les héberger dans  un  Formules1 de luxe  qui les abritent en temps de compétition nationale. Au fait, tiens, les hôtels Formule 1 que  son altesse la sous ministre  semble dédaigner, sont confortables, même si il n’y a pas de jacuzzi dans le couloir. Mais il est vrai que les gens qui les fréquentent n’en n’ont pas non plus chez eux…
         Mais je déraille, là. Il était question, au début , des allocations supprimées  aux écoliers buissonnants.  Cette sanction, dans l'illumination fumeuse des gros malins qui ont décidé ça, la disparition des sous devrait être un incitateur à suivre des cours donnés par des enseignants mal payés.   Les penseurs gouvernementaux  se disent vraisemblablement  que les quelques dizaines d’euros attribués chichement aux familles pour élever leurs gamins ne représentent pas une grosse somme. 
             Pour eux. 
         Car  quand  le père est chômeur  en fin de droit, elles représentent souvent les seules ressources pour
    Bon jour ! les familles.  Il est vrai qu’il y a peu de chômeurs en fin de droit dans les sphères gouvernementales…
         C’est dans l’air du temps. Les gens qui ne pensent et vivent que par l’argent ne peuvent sanctionner que par l’  argent. 
          C’est plus facile que trouver une solution juste et efficace. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :