• Administration et liberté

     

         Etre haut fonctionnaire est une situation à risques dans notre République. Il faut être attentif à ses propos, ses écrits, ses pensées, ses Collègues(*), ses Supérieurs(*), ses subordonnés, ses relations,  sans oublier que l’administration où on est affecté Bon jour !dépend  forcément d’une autre administration, dont il faut aussi être attentifs aux personnes, Chefs(*), Sous-Chefs(*) et autres importants personnages.  Tous ceux qui sont (ou  ont été ) au service de la République, dans une administration, quelle qu’elle soit  connaissent les situation décrites par Zoé Shepard dans son livre. Ce document est qualifié, selon  le lecteur, de pamphlet, brûlot,  nonciation, insulte, évidence ou grosse rigolade.
        Ayant pour ma part longuement œuvré ( oui, ça veut dire travaillé) au service de Marianne République, entreprise d’état,  et ayant, au cours d’une carrière bien remplie  rencontré les personnages décrits,  je me classe dans les deux dernières catégories citée ci-dessus, et je confirme ,  pratiquement en tous points, les situations énoncées ( et non pas dénoncées ...) par cette jeune femme. Bien entendu, et seuls les pisse-froid, faux culs et autres feignants patentés prétendront que tous les fonctionnaires  peuvent se reconnaître dans  ces lignes.            L’immense  majorité des employés de l’état font plus que correctement leur travail, et ils ont bien souvent bien du mérite à le faire dans les conditions qu’on leur impose.
        Mais , honnêtement, qui n’a jamais rencontré un Chef(*) ou Sous-Chef(*) ou Faisant-Fonction(*)  voire Collègue(*) errer sans but  toute la matinée d’un air préoccupé dans les couloirs d’une administration, ou état-major , avec un Bon jour !volumineux dossier sous le bras pour faire croire à une  grande activité? Qui n’a jamais entendu ( ou participé à ) des conversations interminables autour de la  machine à café ?  Qui n’a jamais vu des personnels ( de tous grades ) arriver très en retard, avec une excellente excuse   du type orage,Bon jour ! embouteillage ou gosse malade. Qui n’a jamais vu quelqu’un partir avant l’heure, avec une excellente excuse du type orage, embouteillage ou gosse malade ?
         Qui n’a jamais entendu, le lundi matin,  le rapport du week-end , avec tous les détails et soupirs de convenance ?  Qui n’a jamais surpris un Chef(*), Sous-Chef(*)  Faisant-Fonction(*) ou Collègue(*) plongé dans les délices des jeux de carte sur internet , ou en train de mater des sites que la morale réglementairement administrative réprouve ?
         Bien entendu, ce sont toujours les autres qui se livrent à ces pratiques répréhensibles. Personne n'est masochiste au point de dire " c''est tout moi !"....
         Ceux qui se plaignent  se sont reconnus, c’est même l’argument de leurs avocats. C’est donc qu’ils reconnaissent leurs travers .  Si ils avaient tout  simple bossé, tout bêtement, ils ne seraient ( et ne se sentiraient ) pas visés. Qui se sent morveux, qu'il se mouche disait le bon Jean Baptiste Poquelin....
         En attendant cette jeune femme est jugée, presque condamnée d’avance. De toute manière, rien ne se perdant dans l’Administration, et surtout pas les problèmes avecBon jour ! la hiérarchie,  je crains pour elle une carrière difficile.  
       Et cela n’augure rien de bon pour les citoyens lambda que nous sommes, car, à travers elle, c'est notre  Liberté d’expression est encore attaquée.
       Et cette foi, l’agresseur n’a même pas l’excuse d’être du parti au pouvoir. 
    __________________
    (*) Dans l'Administration, tout ce qui est important ( ou croit l'être ) porte une majuscule.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :