• Adieu l'Euro

    Eh ben ! Les ibères ont viré les gaulois de la course à l'Euro. Les commentaires vont un train d'enfer, et il n'y a pas, dans les milieux "autorisés" ou dans la presse, spécialisée ou non, de mot suffisamment péjoratif pour qualifier les acteurs de cette déroute.
    Ce matin, ici, à la télé, on nous a présenté une émission datant de la veille du match, dans laquelle d'anciens joueurs de fouteballe de haut, voire très haut niveau, des journalistes sportifs de niveau de journaliste sportif, tous gaulois parlaient de cet événement, et en pronostiquaient le résultat. Et à une très grande majorité, prévoyaient la déroute de nos représentants. Les raisons de ce pessimisme étaient, dans le désordre : absence de plan B, grosse tête, égoïsme, suffisance, prétention, et même paresse, inquiétude pour l'avenir, etc.
    N'étant pas dans la tête du sélectionneur, et ne possédant pas la moindre des capacités pour tenir son rôle, puisque, en matière de "coaching" ( horrible terme franglais remplacé avantageusement -ou presque- par "mentorat" mot latino-gaulois inventé par l'Académie) mes compétences s'arrêtent à une bière dans un fauteuil, je ne vous ennuierai pas avec des élucubrations hasardeuses au sujet de ce sacré foutu plan B. Néanmoins , et expérience en plus, les termes de grosse tête (voire melon), suffisance et prétention sont applicables à quelques uns des acteurs de cette déplorable démonstration.
    Beaucoup disent que les pharaoniques sommes allouées à ces jeunes gens (on peut difficilement parler en l'occurrence de salaires, ce mot étant plutôt utilisé pour parler de salaire minimum auquel on a ajouté, sans vergogne l'expression de croissance, comme si on pouvait croître avec le SMIC) que ces sommes donc, sont pour le moins excessives, puisque, pour certaines, elles sont versées à des jeunes gens de 20 à 25 ans, et sont 3 fois plus élevées que le salaire (jugé avec raison exorbitant) du PDG d'EDF. Mais ce n 'est pas une raison profonde, les autres joueurs des autres pays étant aussi grassement payés, malgré la crise, ce qui nous permet de relativiser l'importance de cette dernière... Quand on voit le prix des places pour assister à cette compétition, on peut se demander ce que mangent les dits smicards avec leur nouilles jusqu'à la fin du mois. Mais quand on aime, on ne compte pas ... Je me demande si ceux qui jouent ont la notion des sacrifices que font beaucoup de spectateurs pour admirer leurs prestations.
    L'un des commentateurs, ancien joueur de haut niveau, a déclaré sans ambages que quelques-uns des joueurs de cette équipe auraient besoin d'une bonne fessée pour être remis dans le sens du jeu. Et il a précisé que, quand on représente son pays, on a autre chose à faire que frimer , ne serait-ce que pour mériter ce honneur. Je ne possède évidemment pas la solution, mais, il me semble, comme à beaucoup, que plusieurs de nos représentants se sont conduits comme des gamins gâtés, et devraient être traités comme tels, pour éviter que le lamentable épisode d'Afrique du Sud soit réédité.
    Les jeunes gens capables de faire bonne figure dans les compétitions internationales ne manquent pas, et quelques guignols actuels seraient avantageusement remplacés par des gens ayant plus envie de "mouiller le maillot " pour le sport que de participer à des publicités, si juteuses et fournisseuses de grosses bagnoles qu'elles soient, ou même jouer à se faire croire qu'ils sont les meilleurs, alors qu'ils ne sont seulement que pas trop mauvais.
    Mais ce n'est que mon avis, évidemment


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Juin 2012 à 08:24

    Je me souviens d'un temps ou on se contentait de l'honneur d'être celui ou celle qui avait mis la nation à l'honneur, les sportifs suaient sang et eau pour l'honneur sans autres salaires, c'était avant, quand un certain Monsieur de Coubertin disait l'essenciel est de participer, c'était quand le sport était du sport et non une industrie lucrative

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :