• accompagnants en litteratie

    accompagnants en litteratieDepuis près de 10 ans, à la Croix-Rouge, avec quelques autres bénévoles, j’essaie d’aider les nouveaux arrivants étrangers qui le désirent à apprendre notre bonne vieille langue françoise.
    Jusqu’à ces derniers temps, on nous qualifiait d’intervenants. Je trouvais ce terme adéquat, bien qu’un tantinet pompeux.
    C’est peut-être ce qu’on compris quelques hauts fonctionnaires de l’Education Nationale, qui nous qualifient maintenant du terme, quand même nettement plus clair et explicite, d’
    accompagnants en littératie. C’est effectivement bien plus compréhensible quand ont sait que la littératie est un mot découlant du terme anglo-saxon literacy et du latin litteratus dérivé de littera (lettre) (J.P.Jaffré, 2004).
    La littératie recoupe diverses définitions qui renvoient à tout ce qui a rapport à l'écrit sous ses formes multiples. En anglais, literacy signifie capacité  de lire et d'écrire ou alphabétisation. Il est devenu, pour tout un chacun ou presque, bien plus évident , quand on s’adresse à des gens qui ne connaissent pas le français, ou à des illettrés, de parler de littératie, que d’alphabétisation.
    Tant il est vrai que, pour avoir le droit d’exister en français il faudra bientôt s’exprimer en pidgin ou galimatias grand breton .
    Toutefois, sait-on jamais, les petits anglais apprendront peut-être leur langue par
    alphabétisation, plutôt que par elimination of illiteracy, si toutefois leurs enseignants – pardon, accompagnants en littéracie - sont aussi saugrenus que les grosses têtes fumeuses de l’Education Nationale, qui eux, seront bien plus malins, puisqu’ils feront de l’upbringing............
    Quand je pense que ces gens là se font une gloire de détruire la langue de leurs ancêtres, des envies leur faire accompagnants en litteratieavaler leurs traités sans boire me démangent !
    Il en est même qui reçoivent les Palmes Académiques, ce qui ressemble à une grosse injure pour les Hussards de la République ou leurs descendants, qui n’obtiennent cette distinction qu’après de nombreuses années de bel et bon enseignement.
    Néanmoins, et bon sens de vieux gaulois en plus , je finis par m’apercevoir qu’ils ( ces gens-là ) ne se rendent pas compte des énormités linguistiques qu’ils pondent comme des vieilles poules pondent encore un œuf de temps à autre, pour avoir l’air vivantes.
    Mais soyons magnanimes. Et comme disait l’homme qui marchait sur l’eau "Pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu’ils font".
    Pauvres de nous.
    Enfin !
    Il fait beau, je vais aller me déplacer horizontalement dans le milieu aquatique qui borde mon ponton.

    images :images.math.cnrs.fr ; www.jeuxetcompagnie.fr


  • Commentaires

    6
    Jeudi 25 Août 2016 à 17:48

    Peache toujours à l'affût des incongruités. Je devrai grincer des dents, mais j'éclate de rire !

    Très bonne soirée.

      • Vendredi 26 Août 2016 à 06:40

        Tu as raison ! mieux  vaut en rire avant que d'en pleurer 

    5
    Jeudi 25 Août 2016 à 08:55

    Si intervenant est pompeux que dire d'accompagnants en littératie ?

    Dire qu'il y a des fonctionnaires qui sont grassement payés pour accoucher de termes incompréhensibles par le commun des mortels.....

    Maintenant c'est vrai que sur une carte de visite , cette profession pose littéralement son homme.

    Bonne journée.

      • Vendredi 26 Août 2016 à 06:33

        tu te vois avec cette insanité sur ta carte de visite ?

    4
    Jeudi 25 Août 2016 à 08:37

    Tu nous trouves une perle chaque jour mon cher Peache! J'ai eu la curiosité d'aller voir le lien sur lequel tu as pris cette image, je ne résiste pas au plaisir de le poster:

    http://images.math.cnrs.fr/Le-langage-pedadingo.html

    On a bien du mal à y croire, et pourtant! Pauvre France!

    Bises Peache et bonne journée

      • Vendredi 26 Août 2016 à 06:39

        c'est exactement ça, avec une énorme nuance : ils sont plusieurs à avoir reçu la décharge. On dit même que le ministère aurait été atteint.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :