• Abstenez vous, il en restera toujours quelque chose

    Abstenez vous, il en restera toujours quelque chose      L’Union européenne vient de vivre sa énième élection.
       La très faible participation des européens démontre l’intérêt qu’ils portent à cet organisme.
       Pourtant l’idée des Adenauer, Schumann, Spaak et autres De Gaulle était généreuse, intelligente et prometteuse d’un bel avenir.
         Seulement voila, ces hommes là étaient des hommes d’exception ! Et le propre des exceptions, c'est bien connu,  c'est leur rareté.
       Et ceux qui leur succèdent n’ont pas, à ce jour, sauf peut-être  Delors, démontré une propension  au génie , même minime. 
        La collectivité est dirigée par les chefs de gouvernement   des 27 états, à tour de rôle, avec changement tous les six mois. Comment voulez vous que qui que ce soit puisse envisager d’établir quelque chose de durable pour près d’un demi milliard d’individus de 27 nationalités parlant 23 langues différentes , et tous issus d’une histoire farouchement individualiste en si peu de temps ?
         Comment voulez vous que l’Europe d’en bas, pour reprendre la formule d’un de nos  anciens premiers ministres expert en formules lapidaires, aille voter en masse pour des gens qui lui proposent des OGM comme solution inéluctable à la Abstenez vous, il en restera toujours quelque chosemontée des prix, ou qui, avec une intelligence décidément hors du commun, proposent de mélanger du vin  rouge et du vin blanc pour faire du vin rosé ?
        Il est vrai qu’en toute  logique, en peinture,  le blanc et le rouge mélangé font du rose.
        Mais  en oenologie, ça ne fait pas du vin rosé, sauf,  bien sûr,  dans les cerveaux fumeux des instances dirigeantes de l'Union Européenne. 
         Ce n’est pas grand chose, un petit accent aigu.
        Comme n'est pas grand-chose ce qui se trouve entre les oreilles de ceux quiAbstenez vous, il en restera toujours quelque chose émettent une telle hérésie imbécile.  
       Mais les desseins des dieux sont impénétrables, tout comme les brumes qui obscurcissent les esprits des dirigeants européens.
        Et pourtant les membres du parlement européen sont pleins de bonne volonté  et d’idées.
        Enfin, pendant la  campagne électorale.
        Après.... 
    ….


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    el mektoub
    Mardi 9 Juin 2009 à 10:11
    "Le carré de l'hypoténuse parlementaire est égal à la somme de l'imbécilité construite sur ses deux côtés extrêmes." (Pierre Dac)
    1
    el mektoub
    Mardi 9 Juin 2009 à 09:43
    l' accent aïgu est revenu, ouf! on continuera donc à consommer ce nectar dans un verre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :