• à temps ou à perpète ?

    Un éminent espérantiste de Melbourne ( Victoria, Australie) et centenaire de surcroit publie, dans le journal Australiaj Esperantistoj, organe de liaison des groupes espérantistes d'Australie, d'innombrables articles, sur tous les sujets, qui font la joie et participent à l'éducation et la culture de tous ceux qui les lisent. 
    Il s'agit de Marcel Leereveld.
    Cette semaine, il a écrit un article qui pourrait bien révolutionner le monde, pour peu qu'un gouvernement mette en application les principes qu'il décrit.
    Je ne sais pas si tous seront d'accord, mais l'idée peut séduire, en nos temps d'inconstance et d'incertitudes.
    Qu'en pensez-vous ?
    """On n'a pas encore accepté ma proposition que le gouvernement change le mariage pour la vie en mariage quinquennal pour tous, prolongeable chaque fois de cinq années supplémentaires. Le but est de diminuer les meurtres en changeant la culture.
    Dans la culture actuelle on admet que le mariage est pour toute la vie, et, quand après cinq ans, l'un des mariés veut changer de partenaire, l'autre pense, en raison de cette culture, qu'il ou elle a le droit de tuer l'autre, où les enfants, ou l'amant de l'autre, ou tous.
    Dans mon système quinquennal, si après cinq ans l'un désire changer, il n'existe pas pour l'autre de motif de refuser ou de tuer. Et si quelques couples veulent rester ensemble pour encore cinq ans, alors ils peuvent décider de prolonger le mariage, même pour l'éternité.
    Mais la nouvelle culture de rupture automatique éloigne la nécessité de punir celui ou celle qui rompt, donc aussi la raison de le tuer.
    Le meurtre se produit en grande partie parce qu'on accepte, culturellement, moralement et légalement l'obligation de rester ensemble jusqu'à la mort, même si la possibilité légale de se séparer existe .
    La différence psychologique est bien sûr qu'actuellement on doit, souvent avec chagrin, beaucoup travailler pour se séparer, alors qu'avec ma proposition on doit agir et faire quelque chose pour continuer à être marié."""

    images : business.facebook.com : pinterest.fr: mosalyo.wordpress.com


  • Commentaires

    2
    Lundi 27 Août à 08:52

    Il faut toujours écouter les sages anciens ! 

    Bonne semaine.

    1
    Lundi 27 Août à 08:03

    Il y a aussi apprendre à se respecter et comprendre que deux destins qui s'unissent ça ne devient pas une seule et unique personnes, mais deux personnalités qui peuvent être très différentes et qui acceptent de faire un bout de chemin ensemble, je ne vois pas l'utilité d'un contrat de cinq ans, si il doit y avoir rupture elle peut intervenir dans les premières années ou au bout de 40 ans, avec l'âge chaque personnalité évolue et par toujours dans le même sens.

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :