• 66 990 856 habitants, 1 président

    66 990 856 habitants, 1 présidentEn réalité, ces chiffres sont erronés.
    La France, notre beau pays, est peuplé de successeurs de gaulois, celtes, vénètes, wisigoths, ostrogoths et autres goths, renforcés par basques, alsaciens, indiens, africains, asiatiques et peut-être même d’aliens, ou d’extra terrestres, tant on entend d’élucubrations à son sujet.
    Car, en effet, nous sommes le seul pays du monde a avoir 66 990 856 présidents.
    J’en vois qui vont me traiter de politiquement incorrect, voire de saugrenu.
    Et pourtant, il suffit de tendre l’oreille, dans la rue, dans les bistrots, les diverses réunions et rencontres de nos chers concitoyens. Ou d’écouter la radio ou de regarder la télévision, où d’innombrables experts en tout nous démontrent qu’ils s’étaient trompés avant et ont tort après.
    Et on se rend compte que chacun, expert ou citoyen lambda, a sa propre vision de la seule manière de réussir à devenir aussi grand que les pays qui ont plus de ceci ou moins de cela, qui sont plus riches, plus pauvres, plus démocroyalistes, moins anarchicains, plus démoblicains ou républicrates..
    Et évidemment, la solution des autres, de l’Autre, est une utopie, une chimère, voire, pour les plus mal élevés, une sacrée foutue connerie.
    Cette vision démiurgique du monde n’est pas loin de rappeler le Chaos qui sévissait dans l’Univers,66 990 856 habitants, 1 président jusqu’au fameux bien qu’anglophone Big Bang, vous savez, cet instant qui a fait surgir la vie .
    Et il est d’une évidence biblique que chacun a la clé du Gros Boum.
    L’expression "Chez nous", qui, entre Ouayaguette et Riedisheim, entre Ploudalmezeau et Camopi, ou Rotoava devrait vouloir dire que nous habitons ensemble , signifie plutôt , hélas, que nos domiciles sont voisins, ce qui constitue une nuance de taille !
    Quand je dis voisins, je veux parler de la nationalité, pas de la proximité géographique, bien entendu .
    66 990 856 habitants, 1 présidentIl y a quelques jours, un président a été élu, grâce (si on en croit les experts...) à divers regroupements, ralliements , renoncements, et même, si on en croit quelques déçus, de misérables trahisons.
    La démonstration de la sincérité de ces divers mouvements de rapprochement est joyeusement démontrée par les cris d’orfraie poussés, les objections  murmurées, les réclamations chuchotées qu’on entend de ci delà après la désignation des candidats aux élections de ceux qui devraient, en principe, constituer une majorité.
    Comme disait un homme grand, qui fut aussi grand homme, comment voulez vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromages …
    Alors, avec 66 990 856 présidents … 

    images ; europe1.frhendaye-jac2.skyrock.com ; iga.net

     


  • Commentaires

    6
    Dimanche 14 Mai à 07:37

    Je suis de ceux qui pensent qu'il fallait que ça change, l'élection d'un homme jeune peut amener une nouvelle vision et politique, je pense qu'avant d'émettre la moindre critique, il faut laisser sa politique se mettre en place et ne juger que sur les résultats obtenus. Il faut être lucide, on ne peut plus continuer sur le chemin que nous avons été depuis 40 ans.

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 16 Mai à 01:05

        dire qu'il faut  changer c'est bien, changer c'est mieux. Il y a déjà un commencement , Espero vivigas !

    5
    Samedi 13 Mai à 09:23

    Ce même grand homme dont tu parles disait aussi: "les français sont des veaux". Je partage cette opinion et j'ajoute: des veaux qui vont à l'abattoir en chantant.

    Bonan semajnfinon mon cher Peache, kisetoj.

      • Mardi 16 Mai à 01:11

        il aurai pu( dû?) dire "il y a des français qui sont des veaux." Cette phrase présente une drôle d'antinomie , puisqu' on dit aussi hurler avec les loups. Il va y avoir du sang dans l'étable.

        Mi ne estas boveto, kaj mi ne kriegas kun lupoj.

        Kisetoj

         

    4
    Samedi 13 Mai à 09:10

    Macron a l'intention je pense de sacraliser la fonction de Président, son arrivée au Louvre a beaucoup marqué les esprits à l'international.Il est le Président de millions de râleurs et de yaka, mais je crois qu'il sait prendre les décisions et on va le voir rapidement. La France en a bien besoin.

      • Samedi 13 Mai à 14:18

        on   va voir, comme tu dis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :