• 21ème centurie

    21ème centurieNous vivons une époque magique, animée de couleurs puissantes et de fortes odeurs de brûlé, de bruits flous de promesses fuyantes, d'explosions joyeuses de bombes à fragmentation, de fragments d'espérances foireuses, d'émergences de dieux vengeurs plus forts que ceux des autres croyants.
    Pendant ce temps, un peu partout, des peuples se disant sains d'esprits, heureux et conscients, élisent leurs chefs. Dans toutes les nations, des gurus tressent à longueur de journées les louanges des politiques salvatrices et génératrices de bonheurs populaires.
    Mais, l'homme n'étant que ce qu'il est, quelques individus, bien que chichement nourris pour21ème centurie leur éviter cette obésité qui, tout le monde le sait, est la mère de tous les vices, manifestent dans les rues leurs félicités en allumant des feux de joie avec des voitures pour qu'elles ne deviennent pas de laides épaves.
    Ici et là, ils font de jolis petits tas de verre avec les vitrines, pour permettre d'aérer les arrières boutiques et donner aux asiatiques qui y cousent, dorment et parfois même, à l'occasion, mangent quelques grains de riz, la possibilité d'un regard sur ce monde occidental si riche et si civilisé dont ils rèvent depuis si longtemps.
    21ème centuriePar endroits, ils s'assemblent en ligne et s'exercent au tir de galets ou de pavés sur cibles casquées.
    Plus loin, plus haut, derrière de solides barrières qui, en leur évitant des contacts populaciers plutôt malséants, les élites ont une vue dégagée propre à faciliter l'observation. Et, bien sûr, de coordonner les mouvements. Ceux là, que les peuples ont élus avec un enthousiasme presque aussi spontané que républicain contemplent fièrement le résultat de leurs politiques économiquement, voire profitablement mais soigneusement orientées.
    Et ils se préparent à d'autres mesures génératrices d'économies qui permettront sans coup férir de pouvoir affirmer que ceux qui étaient là avant eux sont responsables. Il y a belle lurette que personne ne sait plus qui est responsable, et, a fortiori, qui est coupable et surtout de quoi.
    Ceux qui ont voté pour les élites en place, voteront avec la même certitude pour ceux qui sont actuellement dans l'opposition, afin de les mettre à la tête, pour pouvoir les chasser à la première occasion.
    Dès son entrée en politique, chacun des chefs potentiels subit une légère intervention qui21ème centurie supprime définitivement chez lui les notions de culpabilité, responsabilité, et de franchise. En même temps, lui est greffée une langue perfectionnée, confectionnée d'un bois exotique souple, agile, pouvant facilement devenir bifide 21ème centuriesi elle est un peu travaillée. Cette langue lui donnera en toute circonstance l'aisance verbale et le vocabulaire adéquat à persuader n'importe qui de n'importe quoi, et du contraire.
    Bien sûr, la guerre fait rage entre les fournisseurs de ces appendices, qui amassent des fortunes et attisent aussi, forcément des convoitises. Les bénéficiaires des interventions financent grassement leurs recherches pour améliorer les performances, comme par exempler affiner le bois des langues.
    Mais, en raison de ces améliorations mentales et physiques, qui sont quand même relativement fréquentes, toutes ou presques les élites se trouvent à égalité d'ego prétentieux, c'est à dire au même niveau de mesquinerie arrogantes, ce qui rend l'accès au pinacle de plus en plus aléatoire. C'est alors qu'entrent en jeux ceux que les uns nomment ralliés intelligents et les autres lamentables traîtres (et réciproquement). Ceux là se font une gloire d'éclairer leurs nouveaux 21ème centuriemaîtres sur les intentions et moyens de leurs anciens, en attendant de retourner à leurs premières amours.
    Ces gens sont reconnaissables à leurs vestes, dont la doublure est absolument identique au dessus, et réciproquement, ce qui leur permet d'évoluer sans complexe (ou presque) dans tous les milieux, pourvus qu'ils y soient bien nourris.
    D'aucuns murmurent, avec une mine de conspirateur qu'une révolution ou une conflagration est imminente, ce que d'autres clament, espèrent, craignent, préparent et21ème centurie regrettent pas avance. Quelques sages, qui ont appris et surtout retenu les leçons de l'Histoire savent bien que, quoi qu'il arrive, quelqu'un dominera quelques autres quelques part et sera à son tour enseveli, tant il est vrai qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil, et comme nous sommes incapables de dominer cet astre..... cela n'est pas près de changer


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :